Hasselblad Flextight X5- scanner à tambour virtuel

La société suédoise Hasselblad est connue par ses systèmes de caméras professionnels de format de moyen. Beaucoup de pros possèdent une, tous les autres en veulent une- les caméras de format de moyen d'Hasselblad sont un symbole de richesse sociale d'une part et un outil professionnel d'autre part.


Les scanners de film Hasselblad professionnaux ainsi que leur accessoires sont disponibles dans notre boutique de scanner de film.

Comme fabricant des systèmes de caméras numériques high-end avec des racines essentielles dans le domaine de la photographie analogue, Hasselblad s'engage dans les deux mondes de la photographie analogique et numérique. Par conséquent, ce n'est pas étonnant que la société suédoise offre des scanners high-end professionnels avec leur aide on peut transmettre des photos analogues d'une meilleure qualité dans le monde digital.

Hasselblad Flextight X5

Les scanners Flextight sont des appareils conçus pour l'utilisation professionnelle. Au niveau des prix, Ils sont inabordables pour la plupart des utilisateurs de foyer, car pour le prix d'un scanner Flextight, on pourra acheter une petite voiture bien équipée. Pour cela, ils doivent aussi livrer une qualité d'images non obtenable avec les appareils du consommateur.

Les scanners Flextight tirent profit d'un effet qui veille aussi à une situation plane des présentations chez les scanners à tambours: Construits comme des scanners à tambours virtuaux, les présentations seront pliées dans les supports de films flexibles et menées ainsi autour du détecteur. Par là, les présentations sont sous tension de sorte qu'on obtient une situation plane parfaite. Le problème connu des scans sans verre avec les floutages aux bords d'image produits en raison d'un film voûté, semble être résolu avec succès.

Cette construction en liaison avec les données techniques mentionnées par le fabricant laisse espérer une excellente qualité d'images. Ce que le meilleur modèle de la série Flextight X5 est capable d'effectuer, sera éclairci dans ce rapport de test. Nous vous montrerons aussi quelles possibilités d'extension il y a pour le Flextight X5, nous entrons en particulier dans la possibilité de scan par lots. Sur notre page sur Hasselblad Flextight X1, nous montrons les différences fondamentales entre les deux scanners de la maison Hasselblad et nous donnons aussi une consultation d'achat quel appareil est le plus approprié pour un but bien déterminé.

Equipement, accessoires et caractéristiques du Flextight X5

Hasselblad Flextight X5 est livré dans un grand carton d'expédition, dans lequel l'appareil et tous ses accessoires sont bien rembourrés. Celui qui ne connaît pas l'appareil est d'abord surpris par la grandeur absolue: Le scanner a les mesures de 39x65x23cm (LxHxT), il est alors construit dans la hauteur. Par conséquent, le système optique peut être construit verticalement, de sorte que le détecteur CCD est dirigé vers le bas. Cela diminue nettement le danger que les particules de poussière se déposent sur la surface de détecteur.

Avec environ 20,5 kilogrammes, le Flextight X5 n'est pas vraiment un poids léger. L'appareil se situe ainsi fermement sur la table ce qui est très important chez les alignements verticaux car toute la construction serait sinon trop branlante.

Hasselblad Flextight X5

Dans le carton, on trouve le bloc d'alimentation, le câble Firewire, deux supports de film pour des images de 35mm en format portrait et paysage pour les images de format moyen 6x6 ou 6x4,5 et pour les films plans de grand format 4x5", des supports de présentations de surveillance pour les présentations de papier jusqu'à DIN A4 y compris les films en plastique et une carte de calibrage blanc, une diapo de calibrage focal, ainsi que deux DVDs avec le logiciel de scan, le mode d'emploi dans plusieurs langues et un tutoriel vidéo. Les supports de film sont bien emballés dans une boîte de dépôt pliante dans l'emboîtage dans lequel ils sont gardés et protégés sûrement de la poussière. Même le support des présentations de surveillance se trouve aussi avec les films en plastique et la carte de calibrage blanc dans un carton à fermeture velcro.

Tous les supports de film sont équipés d'un code-barre qui est sélectionné lors de l'insertion dans le scanner, à travers lequel une reconnaissance de masque automatique sera permise au logiciel. De sorte qu'on ne doit pas manuellement choisir le support de film correspondant pour ne pas courir le risque qu'un support de film plus court que celui réglé tombe complètement dans le boîtier lors d'un faux réglage. Ceci ne serait pas trop tragique, car la partie inférieure du boîtier se laisse ouvrir en desserrant moins quelques vis et on pourrait ainsi s'approcher de nouveau du support de film "aspiré" mais cette affaire serait quand même nerveuse.

L'équipement est complet et il est adapté à l'utilisation professionnelle: Contrairement à plusieurs appareils de consommateurs, aucun autre logiciel comme par exemple le programme de traitement d'image Photoshop® Elements n'est joint au Flextight X5. Le cercle d'acheteurs visé est équipé de tout ce qui est nécessaire et il ne deviendrait pas plus heureux avec la petite étendue de fonction de tels programmes.

Hasselblad Flextight X5

Hasselblad offre pour le Flextight X5 une large palette des accessoires optionnels: En débutant des supports de film préfabriqués pour tous les formats de film courants, à travers les supports de film fabriqués à volonté selon les souhaits des clients et un feeder pour le traitement par lots de plusieurs supports de film jusqu'au feeder pour les diapos encadrées de 35mm, on dispose de tous les accessoires imaginables d'un scanner. Dans notre boutique en ligne, il y a un aperçu détaillé sur les accessoires des scanners Hasselblad.

Les données techniques du Flextight X5 parlent une langue claire: Une résolution maximale de 8000 ppi pour les présentations de 35mm, une profondeur de couleur interne de 16 bits et une densité maximum Dmax de 4,9 laissent espérer une qualité d'images supérieure. Des caractères de construction comme un bloc d'alimentation extérieur, un tube fluorescent de cathode froide et un refroidissement actif supplémentaire du détecteur CCD procurent une plus grande réduction possible de bruit d'image conditionné de la chaleur. En plus, le Flextight X5 est équipé d'un condenseur de lumière qui répand la lumière du tube fluorescent de cathode froide de sorte que les petites particules de poussière n'apparaissent pas dans les scans ce qui facilite l'élimination des tâches ultérieure. Ceci est nécessaire car le scanner ne dispose pas d'une correction de poussière et d'éraflure basée sur le matériel au moyen d'une technique infrarouge (ICE). L'autofocus permet une concentration précise sur le niveau de la présentation. Avec la combinaison de la technique de tambours virtuelle, il devrait être possible d'édifier des scans qui suffisent aux exigences professionnelles.

Le scanner ne peut pas digitaliser seulement des présentations de supervision jusqu'à une grandeur de 100x245 mm mais il offre aussi la possibilité des scans à lumière réfléchie. La grandeur maximale des présentations est de 210x297 mm chez DIN A4.

Le logiciel de scan FlexColor offre la possibilité de produire des scans 3F: Il s'agit ici d'un format de données brutes (flexible file format), qui contiennent comme les données RAW d'un appareil photo numérique, les données des informations saisies par le détecteur sans tout traitement ultérieur à travers les algorithmes du logiciel de scan. Cela signifie que tous les réglages que l'on doit effectuer sur un flux de production TIF lors d'un processus de scan, peuvent être effectués plus tard sans perte de qualité.

Les réglages effectués ultérieurement ou lors du processus de scan ne seront pas écrits dans un fichier d'image mais seront stockés comme metadonnées. Si vous effectuez des réglages ultérieurs et vous affichez l'image sur FlexColor, vous afficherez à nouveau tous les réglages, qui peuvent être changés ultérieurement de sorte qu'ils seront mémorisés directement sur le scan brut sans une plus grande perte de qualité.

Installation et mise en service du Flextight X5

L'installation de l'Hasselblad Flextight X5 est une affaire simple. Nous décrivons l'installation à des suivantes dans cela sur un PC Windows. L'installation sur un Apple Macintosh se passe cependant aussi simplement.

Hasselblad Flextight X5

On installe en premier le logiciel de pilote. Pour effectuer cela, on ne doit que mettre le DVD et suivre les instructions d'écran. Dès que l'installation du logiciel est terminée, le scanner peut être branché au courant par son bloc d'alimentation et par Firewire à l'ordinateur- l'appareil ne dispose pas d'un port USB. Le système d'exploitation annonce immédiatement après la mise en service du scanner qu'un nouveau matériel a été trouvé et on laisse le système d'exploitation chercher automatiquement le pilote (un choix manuel du pilote est bien sûr possible). Après cela, l'installation se termine et on peut mettre en service le scanner.

La diapo pour le calibrage de la mise au point

Avant de commencer correctement la numérisation, on devrait calibrer la mise au point du scanner à l'aide des diapos de calibrage livrées. On garantie ainsi une focalisation absolument exacte. Les données du calibrage sont enregistrées sur l'ordinateur correspondant. Si l'on branchera le scanner à un autre ordinateur, on devra également effectuer le calibrage. Pour effectuer le calibrage de la mise au point, on met la diapo de calibrage dans le support de format moyen 6x6 et on active le calibrage de la mise au point dans le menu d'entretien de Flexcolor, qui se déroule de façon entièrement automatique.

L'installation et la mise en service de l'Hasselblad Flextight X5 est alors une chose très simple et elle ne se déroule pas différemment de la plupart des autres appareils firewire. L'installation et la mise en service d'un scanner de film professionnel d'Hasselblad se déroule aussi simplement que l'installation d'un appareil de consommateur simple.

Numériser les présentations de supervision avec Flextight X5

Avant de commencer la numérisation avec Flextight X5, on doit équiper un support de film avec un film. Pour charger le support de film, on utilise l'amenée illuminée du scanner. Celle-ci se compose d'un couvercle qui se laisse rabattre vers le bas lors de l'entreprise du scanner et qui fait la fonction de couverture dans l'état fermé. Une plage éclairante se trouve dans le couvercle, qui est munie d'une trame croisée.

Équiper le support de film dans Flextight X5

Pour charger le support de film, on le met alors sur l'amenée et on le pousse si loin en arrière dans l'appareil jusqu'à ce qu'il s'enclenche magnétiquement. Maintenant, on peut rabattre avec une main vers le haut le couvercle du support de film tandis qu'on positionne le film avec l'autre main (voir l'illustration suivante). La trame croisée sur la surface illuminée aide à aligner précisément le motif. Maintenant, on doit fixer avec la main la fin inférieure de la présentation tandis qu'on rabat graduellement vers le bas le couvercle avec l'autre main. Dès que la partie supérieure de la présentation sera maintenue avec le couvercle, on peut lâcher la présentation et rabattre le couvercle vers le bas.

Bien sûr, on peut aussi charger le support de film en dehors de l'amenée du scanner par ex. sur une plaque illuminée. Toutefois, on doit veiller à ne pas cintrer trop loin en arrière le couvercle, sinon on court le danger de le plier. En tout, le chargement du support de film fonctionne assez simplement et confortablement. Uniquement au début, le maniement peut être un peu nouveau car on doit tenir le couvercle avec une main et positionner et fixer la présentation avec l'autre main. Avec le temps, on gagne une routine dans l'équipement du support de film de sorte que le processus devient une affaire de seconde chez les films normaux.

Hasselblad offre un très grand nombre de support de film pour des formats les plus différents. On peut acquérir des supports de film pour tous les formats standard courants. Et même si on ne peut pas trouver de support de film approprié pour une utilisation spéciale, Hasselblad propose aux utilisateurs Flextight de se laisser fabriquer des masques selon leur propres indications.

Les 3 supports de film standards du volume de livraison du Flextight X5

Flextight X5 sera livré avec trois supports de film: Le support de film pour les images individuelles dans le format de petite image offre une echancrure respective pour une image de format portrait et paysage. Bien sûr, on peut aussi tourner l'image dans le logiciel de scan. Toutefois, la différence n'est pas seulement dans l'alignement des présentations. Une image mise en position dans l'echancrure d'un format portrait, peut être numérisée avec une résolution élevée (max. 8000 ppi), vis à vis d'une image mise dans l'echancrure d'un format paysage (max. 6300 ppi). Il y a aussi pour tous les formats des résolutions maximales correspondantes- plus large est la présentation plus faible sera la résolution maximale de scan. La raison de ceci se trouve dans la construction du système optique du scanner.

On peut numeriser 35mm films (positives ou negatives) avec 6300 ppi en format paysage, en format portrait avec 8000 ppi.

Dans le volume de livraison du scanner, il y a à côté d'un support de film pour les films de 35mm un support de film 6x4.5cm + 6x6cm pour les films de formats moyens ainsi qu'un support de film pour les présentations 4x5" de grand format. On peut numeriser moyens format films avec 3200 ppi, grand format films avec 2040 ppi. Avec le optional Hasselblad 6x4,5cm support de film on peut numeriser 6x4.5 cm films en portrait format. La resolution augmente de 3200 ppi á 4000 ppi.

On peut numeriser films de format moyens avec 3200 ppi, films de format grand avec 2040 ppi. Avec une support de film pour 6x4,5cm films on peut numeriser avec 4000 ppi.

Après l'insertion et l'équipement du support de film, on peut faire un scan d'aperçu et effectuer tous les réglages souhaités. Un clic sur le bouton scan fait commencer le scan fein avec le réglage effectué. La procédure de numérisation n'est pas différente des autres scanners et chacun qui a déjà travaillé avec un scanner de film, se débrouillera aussi bien avec le Flextight X5 et le logiciel FlexColor.

Scanner de présentations de surveillance avec Flextight X5

Comme meilleur modèle de la série Flextight, Flextight X5 offre aussi la possibilité de numériser les présentations de surveillance jusqu'à une grandeur de 210x297 mm (DIN A4). Cette option est seulement à considérer comme un bonus car les scans de lumière réfléchie ne se laissent pas faire confortablement avec le X5.

Mise en place d\'une présentation de surveillance DIN A4 dans le support

Même ici, on a besoin d'un support de présentation flexible. Celui-ci se compose d'une plaque de base en acier qui est munie latéralement d'un revêtement en plastique noir mat sur lequel les présentations seront placées et ainsi protégées du glissement. Comme aide pour l'ajustement des présentations, plusieurs lignes en tirets seront placées. Après avoir placé la(es) présentation (s), on mettera un film en plastique clair. Celle-ci est munie avec des perforations aux quatre coins qui coincident exactement avec les goupilles métalliques à la plaque de base. Le film en plastique est nécessaire pour que les présentations restent fixées sur le support lors de son cintrage pendant le processus de scan. Si l'on voulait éviter cette couche supplémentaire avec deux surfaces à maintenir sans poussière, on pourra aussi fixer les présentations directement sur la plaque de base avec un ruban adhésif.

Le Flextight X5 avec un support de présentation de surveillance inséré

A travers ce type de construction, il en résulte que l'on ne peut que scanner des présentations de papier détachées et pliables. La numérisation des couvertures ou de pages isolées d'un livre (sans les arracher) ou albums photographiques n'est pas possible.

Les rails de guidage pour l'insertion dans les scanners, comme ils sont disponibles pour les supports de film sur l'amenée, mais pas chez les présentations de surveillance, qui sont trop larges. On doit alors faire attention, que le code-barre du support de film reste bloquer lors de l'insertion au milieu du scanner, là où il y a des évidements pour le code-barre. La procédure suivante n'est pas différente des scans par transparence et d'autres scanners: Faire un scan d'aperçu, effectuer des réglages et exécuter un scan fin.

Comme on le voit, le Flextight X5 n'est pas conçu pour la numérisation confortable des présentations de surveillance. Pour cette application, Il y a des solutions plus favorables et plus faciles surtout parce qu'on n'a pas besoin de la performance qu'offre ce scanner. On a besoin ni d'une résolution de scan élevée ni d'une grande étendue de densité car les présentations de surveillance ne disposent pas de cette densité d'information.

Le flux de travail 3F avec Flextight X5

Avec le scan 3F, on peut produire des scans bruts, qui sont semblables aux données RAW d'un appareil photo numérique, qui contiennent des données d'image brutes, comme elles sont saisis par le détecteur. Cela signifie que ces données n'ont pas été parcourues par les algorithmes du logiciel de scan pour le calcul du fichier d'image terminé. A travers l'enregistrement des scans 3F, on peut accéder sur ces données brutes, comme si l'on scannait la présentation directement, seulement que l'on n'accède pas sur les données brutes produites du scanner mais sur les données déjà sauvegardées sur le support de données.

La boîte de dialogue 3F de FlexColor

Pour effectuer un scan 3F, on clique simplement sur le bouton 3F dans le logiciel de scan. Dans la boîte de dialogue apparue ci-après, on préfixe entre autres où le scan brut doit être stocké et à quel point seront les dimensions du fichier 16bit produit. Un scan brut sera scanné avec la plus haute résolution possible pour le format. Si on voudrait éviter de produire des fichiers inutilement grands, parce qu'on sait que l'on établi seulement des petites déductions, on peut préfixer que la grandeur de fichiers ne doit pas dépasser une valeur précise.

Pour exécuter finalement un scan 3F, il n'on reste qu'à cliquer sur le bouton numériser. Le scan sera exécuté et les données brutes seront enregistrées dans un fichier indiqué. Pour accéder maintenant sur ce scan brut, on ouvre ceci avec l'aide du navigateur d'imagette, après lequel l'image sera informée dans FlexColor. Tous les réglages initiaux se laissent appliquer ultérieuremet sur le scan brut. Cela signifie que l'on voit l'image devant soit comme si l'on avait fait un scan d'aperçu. Et exactement comme dans ce cas, qu'on effectue maintenant tous les réglages jusqu'à ce que l'image satisfasse à nos désirs.

Chez un scan normal avec aperçu, on devrait cliquer maintenant sur numériser. Dans le cas d'un scan brut, on clique cependant sur le bouton sauvegarder, qui remplace le bouton numériser lors du traitement 3F. Maintenant, un fichier TIF (ou aussi un fichier JPG) terminé sera calculé sous prise de considération des réglages effectués des données brutes. Ces réglages seront écrits comme metadonnées dans le fichier du scan brut. Cela signifie que le scan brut reste inchangé. Dans le fichier, on enregistre seulement des informations supplémentaires qui établissent avec quels réglages le scan brut a été utilisé dernièrement. On peut toujours avoir accès aux données originales brutes.

Le flux de travail 3F subdivisent le processus de scan en une partie liée au matériel et une lautre liée au logiciel. Celui qui évite l'acquisition chère d'un Flextight X5 peut se laisser produire des scans 3F d'un fournisseur de services et produire des fichiers d'image terminés avec le logiciel FlexColor. Par conséquent, on scanne nous-même c.-à-d. on effectue nous-même les réglages de scan, seulement le maniement du scanner sera cédé à un fournisseur de services.

Le logiciel livré FlexColor du Flextight X5

Au volume de livraison de FlexColor de Hasselblad fait partie le logiciel de scan FlexColor. Ce logiciel est aussi joint aux appareils photo numériques et aux parties arrière numériques d'Hasselblad. Lors de l'exploitation avec un scanner, le logiciel se comporte comme on est habitué d'un logiciel de scan. Cela signifie que la production d'un scan se déroule selon un schéma standard: Faire un scan de présentation, effectuer des réglages, fixer le fichier d'entrepôt et exécuter un scan fein. Flexcolor offre une multitude de possibilités de réglages. L'utilisateur aura à disposition les outils suivants:

Le logiciel de scan FlexColor

La correction de la valeur tonale offre la possibilité de régler avec l'aide de l'histogramme le point noir, le point blanc et la valeur gamma en commun pour tous les canaux de couleur ou séparément pour les différents canaux de couleur. L'indication d'histogramme se laisse commuter par clic simple sur le bouton entre l'avis avant la correction et l'avis après la correction sous la prise en considération des réglages du curseur. A travers l'image d'aperçu, trois pipettes permettent la détermination directe de point noir, du point blanc et de l'équilibre de gris. Même une correction de valeur tonale automatique se laisse effectuer par simple clic de souris.

La fenêtre de dialogue des gradations dispose à côté de trois curseurs de contraste, de luminosité et de profondeur d'ombre d'un outil des courbes de gradations avec lequel tous les canaux de couleur se laissent régler séparément ou en commun.

Dans une autre fenêtre de dialogue activable au nom de correction de couleur, les couleurs se laissent corriger sélectivement. Pour cela, on choisit à travers un menu déroulant la couleur à changer parmi une liste avec les couleurs rouge, vert, bleu, cyan, magenta et jaune et on peut changer leur composition de couleur par un champ de saisie ou avec l'aide d'un bouton-flèche et leur saturation par un curseur. Si l'on n'est pas sûr quelle couleur parmi les six sera attribuable à la teinte changée, on peut aussi cliquer sur l'image avec la pipette de sorte que la couleur correspondante sera choisie dans la fenêtre de dialogue.

Par le fenêtre de dialogue affilage, on peut encore utiliser un masquage flou qui se laisse contrôler à côté des trois paramètres connus comme calibre, rayon et la valeur seuil (appelée ici limite de grain) même avec le paramètre de limite de noir. Avec ceci, on préfixe, au-dessous de quelle valeur tonale il n'y aura aucun masquage flou. On peut ainsi éviter que le bruit d'image des parties d'image sombres sera aiguisé et apparaîtra plus clairement.

Pour le réglage de la résolution, le logiciel dispose d'un menu déroulant dans lequel il y a une liste de toutes les résolutions disponibles. Les résolutions obtenables avec le matériel seront accentuées. Si on choisit une résolution non obtenable avec le matériel, la présentation sera numérisée avec la résolution disponible la plus élevée et ensuite calculée par le logiciel.

La boîte de dialogue scan par lots de FlexColor

Si l'on scanne plusieurs parties de la présentation par ex. si l'on a mis une bande de film avec plusieurs images dans le support film de format moyen, la procédure sera différente de la majeure partie des logiciels de scan: Tandis qu'on remonte plusieurs cadres dans la plupart des autres programmes qui seront traités ultérieurement, on peut cependant remonter un seul cadre dans Flexcolor.

Pour scanner plusieurs parties, on doit utiliser la fonction de scan par lots. Si l'on active celle-ci avec un clic sur le bouton correspondant, une fenêtre de dialogue apparaît avec une liste initialement vide. On préfixe à travers le cadre de scan la partie d'image à scanner et on effectue tous les réglages souhaitables. Au lieu de cliquer sur numériser et de commencer le scan fein, on clique dans la fenêtre de dialogue de scan par lots sur le bouton "+", de sorte qu'on ajoute dans la liste ce permier scan après avoir déterminé le lieu d'entrepôt. Maintenant, on préfixe de la même manière tous les ordres de scan souhaités et on clique ensuite sur le bouton numériser de la fenêtre de dialogue. Par la suite, on traite automatiquement et successivement les ordres de scan. L'illustration ci-dessus montre un ordre par lots avec 3 scans.

FlexColor permet de sauvegarder des sets de réglage profils. La fenêtre de dialogue correspondante se laisse afficher à travers les préréglages de profil... dans le menu fichier. Ici, on peut effectuer des réglages généraux comme par exemple le type de film et la résolution standard ainsi que des réglages de contraste, d'affilage, de correction de couleur et de gestion de couleur et de les sauvegarder dans un profil disponible dans un menu déroulant.

Entreprise par lots des diapos de 35mm encadrées avec amenée

Un scanner Hasselblad est en fait un appareil avec lequel on exécute des scans séparés dans une haute qualité. Il n'est pas un appareil pour effectuer automatiquement plusieurs scans. Et néanmoins, il y a des accessoires optionnels pour les scanners Flextight pour effectuer des scans par lots. Avec l'amenée de diapos optionnellement disponible pour Flextight X5, il est possible de scanner par lots jusqu'à 50 diapos de 35mm. Par conséquent, on peut numériser confortablement des grandes quantités de diapos dans une plus haute qualité.

Hasselblad Flextight X5 mit optionalem Slidefeeder Flextight X5 avec chaque composant du Slidefeeder

L'élément principal de l'amenée est une buse de magazine mobile ajustée verticalement qui accueille 50 diapos et qui conduit la diapo à scanner vers le support de film réglée par le scanner ou par le logiciel. Celui-ci saisit ensuite la diapo et il l'entre pour la numérisation dans le scanner. Si on regarde la combinaison terminée du scanner+feeder, on peut s'imaginer la complexité du montage de l'amenée de diapo. Ceci n'est pas le cas, le montage est simple et avec un peu d'exercice il sera effectué dans moins de cinq minutes. Dans ce qui suit, nous décrivons brièvement la procédure principale du montage de l'amenée de diapo.

On doit tout d'abord démarrer le scanner en fermant la table lumineuse et avant de faire démarrer le logiciel FlexColor. Dans le menu entretien, on active la boîte de dialogue amenée et on commence ici le processus de montage. Le logiciel conduit ensuite le tambour dans la position appropriée et il éteint le scanner. Le programme nous conduit étape par étape à travers le processus de montage de sorte qu'on sait à tout moment ce qui est à faire. On reçoit alors une instruction en ligne sur le montage du slide-feeder. Bien sûr, on peut aussi lire les étapes différentes dans le manuel du slidefeeder, mais les instructions en ligne sont précises et faciles à comprendre de manière à ce qu'on peut renoncer au manuel en toute tranquillité.

A l\'envers du couvercle se trouve le support et l\'interface de transmission du Feeder. A l\'envers du Slidefeeder se trouvent les goupilles de serrage et l\'interface de transmission. Montage du Slidefeeder sur le Flextight X5

Le montage de l'amenée de diapo automatique se déroule de la manière suivante: On doit laisser ouvert le couvercle de la buse de scanner avec une main en relevant la table lumineuse vers le haut tandis qu'on met en place l'amenée avec l'autre main. Ensuite, deux goupilles de serrage saisissent le feeder dans les trous correspondants du scanner de sorte que les deux composants sont automatiquement alignés et que le circuit entre le scanner et feeder soit fermé. Après cela, on allume de nouveau le scanner, on rabat la buse de magazine vers le bas, on introduit le support de film livré avec le feeder et on relève de nouveau la buse de magazine vers le haut. Le montage est ainsi terminé.

Pour remplir le magasin, on rabat la buse vers le bas. Si on laisse deux fentes libres entre les piles à scanner, le scan s'arrête, de sorte qu'on ajuste les réglages pour la pile suivante.

Pour remplir la buse de magazine, on rabat celui-ci vers le bas de sorte qu'il forme un angle de 90° par rapport au scanner. Les différentes fentes de diapo sont maintenant accessibles et elles peuvent être remplies l'une après l'autre. Pour cela, on doit mettre séparément chaque diapo- la mise en place de plusieurs diapos n'est pas possible, comme il est le cas avec le slide feeder Nikon SF-210. Lors de nos tests, le remplissage complet de la buse de magazine avec 50 diapos a toujours duré 2 min.

Si le magazine est plein ou on a mis toutes les diapos à scanner, on rabat la buse en haut. Les fentes pour les diapos sont exécutées légèrement en biais, de sorte que celles-ci ne peuvent pas tomber lors du relèvement en haut et elles seront alignées horizontalement seulement après l'enclenchement du magazine. Maintenant le support de film saisit les diapos de leur fentes pour les introduire d'affilée dans le scanner.

Le support de film pour le Slidefeeder.

Le support de film est construit de la manière suivante: Une plaque rigide se trouve avec des évidements pour une diapo encadrée sur une plaque métallique flexible (comme elle est également élément des supports de film "normaux"). A gauche et à droite des évidements, il y a deux bandes métalliques sous-tension qui forment respectivement une fente qui accueille les bords des diapos et les détient. Le support de film peut accueillir des petits cadres de diapos dans toutes les conceptions: Peu importe, s'il s'agit de petits cadres minces ou épais, en plastique ou carton avec ou sans verre - lors de nos tests il n'y avait aucun problème avec tous les types de cadre.

Si l'on commence un scan, on positionne le support de film vers l'extérieur de sorte que la diapo est décalée dans les fentes. Ensuite, on conduit le support de film y compris la diapo dans l'intérieur du scanner de sorte qu'on ferme l'arrêtoir du feeder directement derrière la diapo de manière que la diapo ne pourrait plus être conduite dans le magazine. Si le scan est effectué, cet arrêtoir s'ouvre de nouveau et le support de film conduit la diapo dans le magazine. L'arrêtoir se referme et le support de film rentre dans l'intérieur du scanner. L'arrêtoir fermé empêche que la diapo se bascule de nouveau- elle reste dans le magazine. Ceci glisse en haut d'une position supplémentaire afin d'effectuer le scan suivant, de sorte que la prochaine diapo se trouve sur la hauteur du support de film et la procédure commence dès le début.

La numérisation d'un magazine de diapo complètement équipé avec 5000dpi durait lors de nos tests 1 h 15min. Dans le chapitre plus bas sur la vitesse de scan, vous pouvez voir qu'un scan de 35mm avec cette résolution ne dure qu'une minute. Cela signifie que le transport des 50 diapos lors du scan en pile ne dure que 25 minutes, c.à.d. environ une demi-minute par diapo. Tandis que le Flextight X5 peut digitaliser des diapos de 35mm avec une résolution jusqu'à 6900 dpi, la résolution maximale réglable sera réduite jusqu'à 5000 dpi lors de l'utilisation d'un feeder de diapo. Par là, le scanner gagne plus de précision de profondeur pour compenser l'épaisseur de cadre du support de film spécial.

Le scan par lots se laisse exécuter soit comme un scan 3F, soit comme un scan normal pour les fichiers TIF terminés. Un flux de travail flexible ne s'exécute qu'en mode 3F: Ici, on peut simplement régler, qu'on numérise jusqu'à ce que le magazine entier soit traité, jusqu'à ce que toutes les diapos ont été scannées, soit on fixe tout simplement la position initiale ou finale (numéro de la fente respective). Les fentes vides seront détectées en mode 3F et ne seront pas scannées. Si deux fentes vides se succèdent, l'entreprise de pile est arrêtée. On peut ainsi répartir les diapos en plusieurs piles dans la buse de magazine en laissant respectivement deux fentes vides entre-eux. Pour la partie suivante, on peut ensuite fixer de nouveaux réglages. En mode 3F, on peut activer l'édition simultanée des fichiers TIF terminés.

Si on voudrait produire exclusivement des fichiers TIF en mode pile, on doit ainsi ajouter manuellement chaque fente à la liste d'ordre de scan par lots. Toutefois, des scans prédéfinis par lots se laissent enregistrer et rappeler de nouveau de sorte qu'on doit seulement faire un réglage pour toutes les 50 diapos et ne pas ajouter manuellement à chaque fois un scan dans la liste. Si l'une ou l'autre fente est vide, celles-ci seront scannées contrairement au mode 3F pour créer des images blanches ou noires (selon le cas où on a ajusté des scans positifs ou négatifs).

Les numéros initiaux pour la numérotation automatique des fichiers ne se laissent attribuer ni dans le mode 3F ni dans le mode de scan par lots - la numérotation commence toujours à 1 ou par le petit numéro non attribué dans la liste actuelle. Toutefois, la numérotation fonctionne dans le mode 3F un peu habile que dans le mode par lots: Tandis que dans le mode en pile normal, le premier scan sera dénommé sans numéro et la numérotation commence seulement lors du deuxième scan, le numéro 1 sera assigné lors du premier scan en mode 3F.

Numérisation automatique avec l'amenée par lots

L'amenée par lots optionnelle peut accueillir jusqu'à 10 supports de film, de sorte que le film introduit sera numérisé automatiquement dans l'entreprise par lots. Cela permet un flux de travail efficace lors de la numérisation d'une plus grande quantité d'image.

Hasselblad Flextight X5 avec un feeder par lots optionnel Un feeder par lots pour le Flextight X5

L'amenée par lots dispose de dix compartiments, dans lesquels on peut mettre respectivement un support de film. Sachant qu'il est négligeable s'il s'agit de dix supports de film de formats semblables ou différents.

L'installation de l'amenée par lots Stapelzuführung est très simple et elle correspond à l'installation de l'amenée diapo: En fermant la table lumineuse, on allume le scanner et on fait démarrer le logiciel FlexColor. Dans le menu entretien, on affiche la boite de dialogue de l'ammené et on commence ici le processus de montage. Le logiciel conduit ensuite le tambour dans la position appropriée et il éteint le scanner.

Le feeder par lots pour le Flextight X5

Même ici, le logiciel FlexColor nous fera conduire pas à pas à travers la procédure: Pendant qu'on ouvre avec une main le couvercle de la buse de scanner, on introduit le feeder avec l'autre main. Les goupilles de serrage à son derrière saisissent dans les trous correspondants du scanner de sorte que l'amenée sera positionnée correctement et le circuit électrique entre les deux composants sera fermé. La nouvelle activation du scanner caractérise la fin du processus de montage. Ce qui est valable pour le montage de l'amenée automatique de diapo et aussi valable pour le montage de l'amenée par lots, qui avec un peu d'exercice sera effectué dans moins de 5 minutes.

La mécanique du feeder fonctionne selon le schéma suivant: La butée arrière pour les supports de film se compose des soulèvements respectifs sur le côté gauche et droit. Le tambour peut ainsi saisir le support de film entre-eux, qui sera bloqué magnétiquement dans les supports du tambour. Pour que celui-ci puisse entraîner le support de film dans le scanner, une unité mobile conduit maintenant les compartiments pour les supports de film vers le bas, de sorte que le support de film se tient au dessus des soulèvements et possède ainsi une voie libre vers l'intérieur du scanner. Le tambour recueille ainsi le support de film, de manière à ce que les présentations seront scannées. Après le scan, le support de film sera rejeté de nouveau, l'unité de support de film monte ensuite vers le haut et le tambour se déplace de nouveau à l'intérieur. A travers les soulèvements, le support de film sera tenu en position de manière à ce qu'il ne rentre pas lors du reculement du tambour. Après cela, l'unité du support de film se déplace dans une nouvelle position pour la numérisation de la présentation suivante.

On a équipé ici le feeder avec trois supports de film.

Pour équiper le feeder, on pousse séparément les supports de film jusqu'à leur butées dans les cases. On peut maintenant exécuter un préscan en fixant tous les réglages souhaités. Si l'identification de masque automatique est activée, le scanner reconnaîtera automatiquement les supports de film mis de sorte qu'il est bien possible d'utiliser des formats différents dans l'entreprise par lots. Il y a deux possibilités fondamentales de scan par lots: On peut les exécuter comme des scans 3F ou comme des scans normaux avec l'édition TIF ou JPG.

Dans le mode 3 F, on a le grand avantage que les scans bruts peuvent être optimisés ultérieurement sans perte de qualité. Comme lors de l'entreprise avec l'amenée de diapo, on peut entrer ici la position initiale et finale (numéro de la case de support de film), on peut également régler que seules les cases 3 à 7 doivent être scannées.

Si l'on donne directement TIFs ou JPGs en mode par lots, on doit trouver un réglage qui peut être appliqué généralement sur toutes les présentations à scanner. En plus de cela, les différents compartiments doivent être ajoutés manuellement à la liste d'ordre. Le meilleur chemin de produire des fichiers TIF, est de scanner en mode 3F en activant aussi l'option de sauvegarde du TIF final. Ici, on peut ensuite activer la correction de valeur tonale automatique de sorte qu'on dispose automatiquement des TIFs corrigées.

Même la numérotation d'image automatique est plus meilleure dans le mode 3F: Les images stockées dans un dossier seront automatiquement numérotées avec les numéros 1 jusqu'à n. Lors d'un scan par lots normal, la première image avec un nom de fichier réglé sera sans numéro et la numérotation commence dès la deuxième image avec le numéro 1.

Pendant l'entreprise par lots, on pourrait enlever théoriquement un support de film de la case supérieure de l'amenée et charger avec un nouveau film. On pourrait ainsi le mettre en place au dessous, si l'on n'a pas suffisamment de supports de film de sorte qu'aucune interruption n'aura lieu lors du scan par lots. Toutefois, le fabricant déconseille clairement de faire bouger les supports de film pendant l'entreprise par lots. Une entreprise interminable ne serait pas obtenable avec cette méthode car l'entreprise de pile se termine en tout les cas dès que la dernière case de l'amenée sera traitée. Plus de dix supports de film ne se laissent pas traiter lors de l'entreprise par lots.

Nous voudrions souligner encore une fois que l'amenée par lots s'approprie non seulement pour la numérisation de 10 présentations semblables p.ex. 10 formats moyens des dimensions 6x7 cm mais aussi pour la numérisation par lots des présentations différentes. Le logiciel offre une reconnaissance de support de film automatique de sorte qu'on peut changer librement entre les présentations de format moyen, de format de 35mm, de format les plus grands.

La qualité d'images de l'Hasselblad Flextight X5

Maintenant, ça commence à devenir intéressant car nous venons à la grande question de ce rapport test: Est-ce que le Flextight X5 livre une si bonne qualité d'images comme le laissent augurer les données techniques et aussi le prix de vente relativement élevé?

Le test de résolution résulte chez Hasselblad Flextight X5 une résolution effective de 6900 dpi.

Chez cet appareil de luxe, nous commençons aussi par un test de résolution à l'aide de la cible test USAF. Chez le scan de diagramme de test USAF dans le masque de petite image, les lignes horizontales de l'élément 7.2 et les lignes verticales de l'élément 7.1 se laissent juste distinguer. Cela produit selon notre tableau de résolution une résolution moyenne d'environ 6900ppi, vis-à-vis des 86% de la résolution optique de 8000ppi mentionnée par le fabricant pour Flextight X5- Une telle valeur élevée n'a été jamais mesurée auparavant! L'Hasselblad Flextight X5 se positionne ainsi à la pointe de la hiérarchie des scanners de film connus à ce jour.

Cette résolution élevée n'est atteinte que chez les scans de 35mm avec une masque de support de film située en format portrait. Il est principalement valable pour tous les scans avec Flextight X5: Plus étroit sera le format d'image à scanner, plus élevée sera la résolution obtenable. Cela dépend de la construction du système optique du scanner descriptible comme suit: On emploie ici un détecteur de lignes CCD avec un nombre précis de diodes de photo. Grâce à des lentilles optiques, l'image mise sera explorée ligne par ligne par ce détecteur. Comme on a toujours à disposition le même nombre de diodes de photo par ligne, une résolution plus élevée peut être obtenue chez une présentation de film étroite (24mm de la largeur d'une petite image) c.à.d. chez une présentation de film large (10 cm chez un grand format 4x5 "). Nous avons déterminé les résolutions maximales obtenables pour les formats de film différents. Les valeurs peuvent être prélevées du tableau suivant:

Petite image portrait Petite image paysage Format moyen Grand format 4x5"
6900 ppi 6150 ppi 3200 ppi 2040 ppi

Selon le fabricant, les présentations de 35mm en format paysage peuvent être numérisées avec une résolution de 6300ppi, les présentations de format moyen de pellicule en bobine 120/220 avec 3200ppi et les présentations de film planes de grand format 4x5" avec 2040ppi. Comme vous le voyez, les valeurs de résolution mesurées de notre part correspondent assez exactement aux données. Il en résulte ainsi les grandeurs de fichiers maximales suivantes avec les scans de 48 bits de profondeur de couleur: 580 Mo (petite image), 370 Mo (6x7) et 460 Mo (4x5").

Fenêtre de vue

Pour vous montrer l'excellente qualité d'images du Flextight X5, nous avons comparer les résultats avec ceux d'un scanner de haute qualité du domaine semi-professionnel, Nikon Super Coolscan 9000 ED. Nous comparons d'abord la résolution: Le scanner Nikon atteint ici une très bonne valeur avec environ 3900 ppi. Avec les scans de 35mm, le Flextight X5 atteint presque une résolution double. Nous vous montrons comment cette différence flagrante a des conséquences sur la pratique en analysant l'image suivante qui a été scannée avec les deux scanners dans la resolution la plus élevée, alors avec 8000 dpi chez l'Hasselblad Flextight X5 et avec 4000 dpi chez le Nikon Super Coolscan 9000.

Les images numérisées avec Flextight X5 se laissent agrandir Flextight X5 fournit des scans à haute définition

En cliquant sur la première vignette (à gauche), il s'ouvre une image qui contient la partie d'image 1 dessinée en haut. Elle commute toutes les deux seconds entre le scan avec Nikon Super Coolscan 9000 ED et le scan avec Hasselblad Flextight X5. Nous avons estimé ultérieurement le scan avec Nikon à 8000 ppi de sorte qu'on peut comparer les résultats. On reconnaît clairement la meilleure précision livrée par Flextight X5. Chez le scan avec Nikon, les différents chiffres ne sont que flous sur le cadran de l'horloge contrairement à ceux lisibles du Flextight X5.

Un clic sur la deuxième vignette (droite) montre la même partie d'image chez les deux scanners c.à.d. sans adaptation supplémentaire de la résolution; l'extrait du scanner Nikon a alors une résolution de 4000 dpi, l'extrait de l'appareil Hasselblad une résolution de 8000 dpi. Comme on peut le reconnaître clairement, les présentations de 35mm se laisser agrandir beaucoup plus fortement avec le Flextight X5 qu'avec le Super Coolscan 9000.

Chez les scans de format de moyen, le Nikon 9000 tient à nouveau le haut du pavé: On compare ici la résolution indépendante du format de film de 4000ppi de Nikon avec celle de format moyen de 3200ppi de Flextight. On doit cependant être loyal et dire la vérité que l'on viendra très rarement dans l'occasion de numériser des formats moyens avec une résolution plus élevée que 3200 ppi- 370 Mo suffisent pour toutes les utilisations. On n'a besoin d'encore plus de résolution que lors des grandes expositions en haute qualité, les 4000 ppi du Nikon 9000 ne suffiront pas non plus et on doit faire de la presentation un scan à tambour- les résolutions les plus élevées ne sont possibles qu'avec un scanner à tambour.

Flextight X5 montre beaucoup de dessins dans l\'ombre Flextight X5 produit des dessins homogènes dans les lumières

La densité maximale du Flextight X5 est de Dmax= 4,9. Le scanner peut ainsi saisir des dessins même dans les parties sombres très denses, comme aucun autre scanner testé jusqu'à présent. L'étendue de densité gigantesque permet la saisie des lumières les plus vives et des ombres les plus sombres. Cliquez sur les vignettes suivantes pour voir la grandeur originale des extraits 2 et 3 de l'image ci-dessus, en nottant que la représentation commute toutes les deux secondes entre les scans avec Flextight X5 et ceux avec le super Coolscan 9000ED. En ce qui concerne l'étendu de densité, le Flextight surpasse de nouveau le Nikon super Coolscan 9000 ED. Les ombres montrent des dessins definis et les scans de Flextight donnent l'impression d'être homogènes dans la lumière.

qualité d\'image Flextight X5 produit essentiellement plus de scans à haute définition que l\'Epson Perfection 10000 XL

Pour la numérisation des films plans de grand format, il y a à côté du scanner à tambour également le scanner à plat qui rivalisent avec le Flextight X5. Nous comparons ainsi les résultats d'un scan de grand format 4x5" avec ceux d'un scanner à plat de haute qualité Epson Expression 10000 XL. Pour cela, nous nous limitons sur la résolution effective obtenable: L'Epson offre une résolution optique de 2400 ppi, qui se situe au delà des 2040 ppi de l'Hasselblad. On indiquera à travers cette image exemplaire, combien sera la résolution effective obtenable: Un clic sur la vignette droite ouvre une fenêtre d'image avec la partie correspondante, qui commutera toutes les deux seconds entre les scans avec l'Epson Perfection 10000 XL et ceux avec le Flextight X5. Pour permettre une comparaison directe, nous avons abaissé ici le scan d'Epson de 2400ppi à 2040 ppi. Il est à reconnaître clairement que le scan de Flextight est bien plus tranchant que celui d'Epson. Mais pas seulement en ce qui concerne seulement la précision d'images mais aussi au sujet d'étendue de densité, l'Hasselblad Flextight X5 est supérieur au scanner à plat d'Epson. Ce qui rend compréhensible la grande différence de classe entre les deux appareils.

La mise au point soigneuse du scanner à tambour virtuel mène toujours à une précision parfaite. Même les films bombés ou roulés seront ajustés parfaitement lors du processus de scan de sorte que le domaine d'image à scanner sera toujours centré à 100%. La flouté partielle des bordures, qui représente un problème fréquent avec la plupart des autres scanners, n'existe pas chez le Flextight X5. Le bruit d'image est pratiquement inconnu par le Flextight X5. A cela contribute aussi le refroidissement actif du détecteur car la cause fréquente de bruit d'image est le développement de chaleur au détecteur d'image qui est ici réduit considérablement grâce au refroidissement.

Le condenseur devant la source lumineuse du Flextight X5 élimine les petites particules de poussière.

Le seul déficit au sujet de la qualité d'image de l'Hasselblad Flextight X5 est l'absence de la correction de poussière et d'éraflure basée sur le matériel. L'appareil est équipé d'un condenseur de lumière, qui produit une lumière douce et fait disparaître les particules de poussière visibles lors d'un affichage de 50% ou de 100%. Cliquez sur la vignette pour voir une comparaison entre un scan avec un scanner de film de 35mm Nikon Super Coolscan 5000 ED sans ICE et celui avec l'Hasselblad Flextight X5- la représentation change toutes les deux secondes entre les deux scans. Nous avons essayé de tenir propre la diapo de façon qu'il n'y a pas de grandes particules de poussière sur le scan. On reconnaît ici que le condenseur du Flextight X5 fait du bon travail: On peut reconnaître beaucoup de taches de poussière chez le scan avec Coolscan 5000 sans ICE, pendant que le scan avec Flextight X5 est très propre.

Les plus grandes particules ne peuvent pas être affichées de sorte qu'une retouche manuel du scan est indispensable, qui ne sera pas d'envergure grâce à son condenseur de lumière. Lors de la numérisation avec Flextight X5, on doit faire attention que notre présentation est moins affectée de poussière. Ici, Les appareils munis avec la technologie ICE comme le Nikon Super Coolscan 5000 ou le Nikon Super Coolscan 9000ED se servent des avantages de la correction de poussière et d'éraflure basée sur le materiel, de sorte qu'un réglage ultérieur nous reste épargné. Lors de la numérisation avec l'Hasselblad Flextight X5, le nettoyage du film joue alors un rôle très important. Des indications détaillées sur le nettoyage de film sont disponibles sur notre page accessoires.

Le condenseur de Flextight X5 ne peut pas compenser l\'abscence de la fonction ICE.

Comment fonctionne l'élimination d'égratignure et de poussière ICE, qui ne peut pas être remplacée par le condenseur du Flextight X5, il sera démontré dans l'extrait à 100% d'un scan de test d'une diapo crasseuse. Cliquez sur la vignette pour ouvrir une fenêtre d'image avec une représentation agrandie, qui commute toutes les deux secondes entre le scan avec Nikon Super Coolscan 9000 ED et celui avec Hasselblad Flextight X5.

On peut reconnaître clairement que le scan de Super Coolscan est complètement propre, pendant que celui de Flextight laisse identifier des salissures. Car on ne peut pas obtenir complètement une présentation de film sans poussière, la fonction ICE du Nikon accomplie une aide précieuse. Les scans de Hasselblad doivent être réglés ultérieurement. Il s'agit dans cet exemple d'une présentation extrêmement sale, mais l'exemple souligne encore une fois sur la nécessité de nettoyage de film lors de la numérisation avec Hasselblad Flextight X5.

La vitesse de scan du Flextight X5

Hasselblad indique la vitesse de Flextight X5 avec 300 MO/Minutes. Pour déterminer la vitesse effective du scanner dans la pratique, nous avons branché le scanner à un ordinateur avec Windows 7 64-Bit, un processeur Intel Core i7 et une mémoire de 8GB RAM. Avec ce matériel de haute performance, il a été possible d'exploiter entièrement la vitesse du scanner pour ne pas le freiner par un traitement lent des données.

Processus Durée
Scan de transparence d'une petite image avec une résolution de 2000ppi 0:25 min
Scan de transparence d'une petite image avec une résolution de 5000ppi 1:00 min
Scan de transparence d'une petite image avec une résolution de 8000ppi 1:50 min
Scan de transparence d'un format moyen 6x6 avec une résolution de 1600ppi 0:29 min
Scan de transparence d'un format moyen 6x6 avec une résolution de 3200ppi 1:07 min
Scan de transparence d'un grand format 4x5" avec une résolution de 1020ppi 1:16 min
Scan de transparence d'un grand format 4x5" avec une résolution de 2040ppi 1:16 min
Scan par lumière réfléchie 10x15cm avec une résolution de 300ppi 0:35 min
Scan par lumière réfléchie 10x15cm avec une résolution de 960ppi 2:58 min
Scan par lumière réfléchie DIN A4 (210x297 mm) avec une résolution de 300ppi 1:13 min
Scan par lumière réfléchie DIN A4 (210x297 mm) avec une résolution de 960ppi 7:56 min

Comme on voit, il s'agit dans le cas de l'Hasselblad Flextight X5 d'un scanner extrêmement rapide. Une présentation de 35mm sera numérisée avec 5000 ppi dans seulement 1 minute, une diapo 6x6 avec 3200 ppi dans un temps minimal et une diapo de 4 x5 " avec 2040 ppi dans temps légèrement c'est déjà une classe pour soi! Les temps de scan des négatifs ne sont pas différents de celles des positifs.

Le temps de numérisation similaire des scans de grand format 4x5 " avec 1020ppi et 2040ppi résulte du fait que la résolution 1020ppi n'est pas à disposition, mais la présentation sera numérisée avec 2040ppi pour être diminuée ultérieurement. Dans les caractéristiques du scanner de film, Hasselblad n'indique pas de temps comme celles indiquées dans le tableau ci-dessus mais uniquement la vitesse du scanner avec 300 Mo par minute.

Si on travaille avec un ordinateur lent, celui-ci peut freiner le Flextight X5. Cela s'explique du fait que le scanner a certes déjà exploré la présentation (le support de film retourne vers sa position initiale) , mais le logiciel se trouve encore dans le calcul. Lors de nos tests avec un ordinateur lent (Single Core 3,2 GHz, 2 GB RAM), le traitement par logiciel des grands formats a duré plus longtemps que le processus de scan lui-même presque lui-même- le temps de scan s'est presque dedoublé.

Les temps de scan de l'Hasselblad Flextight X5 dépendent beaucoup des caractéristiques de l'ordinateur auquel le scanner est branché. La vitesse maximale du scanner indiquée par le fabricant de 300 Mo/minute, ne sera atteinte que si l'on branche le scanner à un ordinateur extrêmement puissant.

Résumé, bilan

L'Hasselblad Flextight X5 se situe dans une catégorie de prix qui dépasse les ordres de grandeur des appareils de consommateurs et de semiprofessionels. Le scanner est conçu pour le domaine professionnel exactement comme les caméras Hasselblad. Comme notre test l'a démontré, le prix d'achat relativement élevé se reflète aussi dans la qualité d'images et la performance: L'acheteur reçoit pour son argent un appareil absolument professionnel, qui suffit les plus grandes exigences.

La qualité d'images obtenable du Flextight X5 est meilleure que celle de chaque scanner de film de bon marché. Même un Nikon Super Coolscan 9000ED doit s'avouer vaincu. La résolution, l'étendue de densité et la vitesse atteignent des valeurs maximales. Uniquement l'absence de la correction de poussière et d'éraflure basée sur le matériel est un petit point de critique que le condenseur de lumière intégré ne peut corriger. On peut recommander l'Hasselblad Flextight X5 à chacun qui voudrait produire des scans de haute qualité et qui est prêt à payer un prix approprié pour cette qualité.

Comme nous l'avons montré sur la page du petit frère Hasselblad Flextight X1 au prix avantageux, qui atteint certes une qualité d'image équivalente à celle de Flextight X5 mais qui déçoit dans sa vitesse de scan.

Retour vers la table de matiére scanneurs de filmes-Comptes rendus des tests

High-End Scan-Service