Bulletin de test du scanner moyen format Braun FS-120

Après la vente des scanners de magasins de grande qualité de la firme allemande Braun Phototechnik GmbH de Nürnberg pour la numérisation des diapos encadrées de 35mm, commercialisait Braun Phototechnik en juillet 2013 le premier scanner moyen format. FS-120 représente un appareil pour la numérisation des pellicules de moyen format, des bandes de film ou des diapos encadrées de 35mm.


Dans notre boutique de scanners de film, Braun FS-120 et son support de film sont disponibles.

L'appareil donne de l'extérieur une apparence de grande valeur. Avec une résolution nominale de 3200 dpi, une intensité de couleur de 48 Bit et une densité maximale supérieure à 3,6 (selon les données du fabricant), on peut s'attendre à des scans de haute qualité. En plus, l'appareil sera livré avec le logiciel de scan professionnel SilverFast Ai Studio. Comme la série de Multimag Slides Scan, le FS-120 ressemble aux modèles de Reflecta. Comment le scanner moyen format de Braun Phototechnik fait ses preuves dans la pratique, quelle résolution il atteint et comment s'avére sa qualité d'image surtout en comparaison avec Reflecta MF5000 et Nikon 9000, ceci sera analysé dans le bulletin test suivant.

Equipements, accessoires et caractéristiques de Braun FS-120

Tandis qu'on doit concéder beaucoup de place sur le bureau pour les scanners à plat ou au Nikon 9000, Braun FS-120 avec ses dimensions de 320x165x160 mm et un poids de 5,3kg n'exige pas un grand espace libre. Dans le volume de livraison, il y a tout pour numériser directement les premiers moyens formats avec le FS-120. Et grâce au logiciel de scan Silverfast Ai Studio 8, tous les souhaits seront réalisés même en ce qui concerne l'équipement. Certes le logiciel propre CyberView est inclu, mais on y aura rarement recours, si on a la licence de SilverFast.

Le premier scanner moyen format Braun FS-120

Trois supports de film seront fournis: Le support de 35mm pour 4 diapos encadrées, le support de bandes de film de 35mm avec 6 images et le support moyen format pour pellicules jusqu'à 22cm de longueur. Directement de l'appareil, on reconnait rapidement, que les deux supports de 35mm seront insérés latéralement dans la fente du scanner. Pour le support moyen format, il y a une grande fente sur la façade du scanner munie d'un capot de protection pour protéger l'intérieur de l'appareil de la poussière. En plus, il y a sur la façade même le bouton marche/arrêt, un bouton "scan" et une lampe DEL bleue directement à côté du bouton marche/arrêt.

L'envers de FS-120 dispose d'une connexion USB 2.0 et un raccordement électrique. Si on contemple le côté supérieur du scanner, on pourrait dire, que le tiers arriére de l'appareil dispose des fentes d'aération. Une observation exacte remarque, qu'elles servent seulement à la décoration. Le scanner se tient debout sur quatre petits hémisphères en caoutchouc, qui amortissent bien les vibrations légères. Le boîtier donne l'impression d'être métallique avec sa couleur agentée comme le scanner Nikon, mais il est en plastique.

FS-120 de Braun

Analysons maintenant les données du fabricant. La plupart des scanners seront présentés avec des résolutions inimaginables, Braun courtise avec une résolution optique de 3200 dpi pour le capteur CCD de 3 lignes. Qu'on donne ici une résolution faible, peut être un bon signe, de manière à ce que nos résultats du test de résolution ne différent pas des données du fabricant. Si cela sera confirmé, nous le découvrirons dans le chapitre qualité d'image. L'étendue de densité de plus de 3,6 Dmax est standard, car elle est même surpassée par plusieurs autres scanners de film. On peut ainsi déduire une étendue de densité de 3,0. Ainsi on doit s'attendre à des pertes dans les zones les plus claires ou les plus sombres des films contrastés. Comme le scanner de magasin Braun Multimag SlideScan 6000 dispose le FS-120 également de la technologie MAGIC TOUCH pour la correction d'égratignures et de poussière. Le logo MAGIC TOUCH attire les regards comme un autocollant sur la façade du scanner.

Support film de FS-120

Maintenant, il reste la question, quels types de film se laissent numériser en moyen format. Le format standard 6x4,5 cm, 6x6 cm, 6x7 cm, 6x8 cm et 6x9 cm se laissent numériser et même les fans de la photographie panoramique en moyen format seront satisfaits. Egalement les films 6x12cm se laissent numériser avec le Braun FS-120. Une petite consolation à tous les photographes panoramiques jusqu'à 6x19cm est le fait qu'on peut même mettre en place des bandes de film de 22cm dans le support film. On peut ainsi tourner le film après le premier scan pour pouvoir numériser l'autre moitié. Dans le traitement d'image, on ne doit que mettre ensemble les deux scans - un processus très lent mais une méthode, avec laquelle on peut numériser des images panoramiques très larges.

Installation et mise en service de Braun FS-120

Si on déballe le scanner et on le dépose sur le bureau, on installe en premier le logiciel SilverFast sur PC. Après l'installation et un nouveau démarrage du PC, on peut branché le scanner avec USB 2.0 au PC. De préférence, on utilise ici un port USB qui est connecté directement à la carte mère du PC; Celle-ci se trouve la plupart du temps à l'envers du PC. On doit même renonncer à l'utilisation d'une alimentation USB. Celle-ci conduit couramment aux problèmes lors de la connexion. La prochaine étape consiste à l'établissement d'une alimentation courant par le bloc d'alimentation fournit et on peut ainsi allumer le scanner avec le bouton marche/arrêt facilement maniable.

Raccords à l\'envers du Braun FS-120

La DEL bleue commence à clignoter, le scanner fait des bruits et le PC signale "nouveau matériel trouvé". Cette étape dure environs une minute. Dès que le PC finalise l'installation du nouveau matériel et la DEL devient continuellement bleue, le scanner est prêt à l'emploi. On peut maintenant ouvrir le logiciel de scan SilverFast. Il est recommandable d'effectuer directement l'enregistrement et de contrôler le logiciel sur les mises à jour. Il est surtout important de faire une mise à jour, si on utilise un vieux numéro de version que le 8.0.1r26. Car le Braun FS120 ne sera entièrement compatible qu'avec la version 8.0.1r26 de SilverFast. La mise à jour peut être faite par la page web de Lasersoft Imaging ou par le dialogue de service de l'écran de démarrage du logiciel.

SilverFast peut être exécuté dans 10 langues différentes. Une installation supplémentaire n'est pas indispensable. Sur l'écran de démarrage de SilverFast, on peut modifier la langue sous la source d'image.

Braun FS-120

Dans l'écran de démarrage de SilverFast, la source d'image sera indiquée "Reflecta MF 5000 USB". Si on démarre le logiciel, elle affiche "Silverfast 8.0 Braun FS120". Ceci est un premier indice qu'il y a hors de l'indication de type et du nom de fabricant des petites différences entre le modèle similaire de Reflecta et celui de Braun. Si on insére directement le support moyen format, il s'affiche là-bas 120mm. Si on enfile le support film dans le scanner après avoir ouvert le logiciel, SilverFast affiche "charge nouveau support diapo. SilverFast 8 sera démarré à nouveau". Après la confirmation de ce message, SilverFast sera ouvert à nouveau et on peut débuter la numérisation.

Numérisation des diapos encadrées de 35mm avec Braun FS-120

Braun FS-120

Même si le but principal d'un acheteur de Braun FS-120 est de numériser les films de moyen format, on s'occupe de la possibilité de numériser les diapos et les films de moyen format, car la plupart des photographes sont en possession de quelques moyens formats dans l'archive. Pour numériser les diapos de 35mm, elles seront insérées dans le support film correspondant. Dans le support diapo passent jusqu'à 4 diapos; l'épaisseur maximale des cadres peut s'étendre à 3,2 mm.

Support diapo

Le support diapo dispose latéralement de 4 cavités semi-circulaires. Celles-ci servent au prélèvement des diapos du support. A gauche et à droite du support de diapo, on trouve des flèches blanches et un petit rectangle blanc avec les lettres "abc". Ceci facilite l'insertion des diapos dans le bon côté du support film et les flèches montrent, comment on insére le support dans le scanner. Car comme il a été déjà évoqué auparavant, une fléche respective se trouve sur la fente de chaque support film.

Pour protéger l'intérieur du scanner de la poussiére et des salissures, on recommande le nettoyage des diapos avec une bombe d'air comprimé ou une brosse antistatique. Les grandes particules restent à l'extérieur du scanner, la poussiére et les égratignures fines seront éliminées avec la correction d'égratignure et de poussiére MAGIC-TOUCH (sauf les images noir et blanc).

Tiroir du support film de 35mm de Braun FS-120

Si on a mis en place les diapos dans le support, on peut enfiler le support diapo dans le scanner. Si cette procédure se déroule de gauche à droite ou vice versa, ceci ne joue aucun rôle pour le scanner. La flèche blanche du support diapo et la flèche argentée du scanner doivent se superposer. Le support diapo sera enfilé de manière à ce qu'on remarque une résistance. Le support s'encliquete dans la première position de scan. Car Braun FS-120 ne dispose pas d'une insertion automatique du support diapo, comme p.ex. le scanner de moyen format Nikon 9000, on doit faire glisser le support diapo après chaque scan d'une position. La numérisation automatique des quatre diapos reste malheureusement impossible.

Pour numériser on a à disposition toutes les fonctions du logiciel SilverFast 8. On recommande un calibrage IT-8 avec une des cibles disponibles de 35mm. On effectue en premier un scan d'aperçu, on régle les options selon nos propres attentes et on démarre le scan. Si le scan est fait, on insére le support diapo dans la prochaine position.

Le temps se laisse bien passer, si on utilise ArchiveSuite de SilverFast. On numérise ici les diapos avec SilverFast Ai Studio comme des données brutes dans le format HDR(i). Après cela, il n'est pas indispensable de modifier n'importe quels réglages (comme p.ex. valeurs tonales, gradation, etc.). Si la première image est numérisée, on glisse le support diapo dans la prochaine position et on démarre le scan. Pendant qu'on numérise la seconde image, on peut traiter et enregister la première avec SilverFast HDR Studio. On réalise même un flux de travail fluide sans l'insertion automatique du support film. Pour plus d'infos sur les données brutes, diriger-vous vers notre page sur SilverFast HDR.

Numérisation des bandes de film de 35mm avec Braun FS-120

Chez les bandes de film de 35mm, le tout se déroule comme chez les diapos de 35mm encadrées. Le support film saisit des bandes de film ou des négatifs comportant 6 images. Chez les scanners testés, le support film livré avait des flèches blanches centrales. Ceci peut causer beaucoup de confusion, car celles-ci ne peuvent pas correspondrent avec la position sur le scanner. C'est pourquoi on s'est orienté au symbole de la petite bande de film avec les lettres "abc". Comme chez le support diapo, ces lettres doivent être mises sur tête. Contrairement au support diapo, les fenêtres du support film sont étiquetées avec des nombres de un à six.

Support de bande de film Support de bande de film

Le support film se laissent ouvrir de l'arrière. Pour cela, il suffit de rompre le verrouillage entre image trois et quatre. Arrachez tout simplement en direction de la flèche le rectangle plastique moleté et le support film peut être déjà ouvert. Après avoir positionné les films, on peut le fermer et faire reculer le verrouillage. A cause de la numération, on recommande d'enfiler le support film dans le scanner de la gauche vers la droite. Le processus de scan ne se différencie pas de la numération des diapos de encadrées de 35mm. Evoquable est le fait qu'on peut mettre en position dans le support plus qu'une bande de film et même deux petites bandes ou des négatifs côte à côté. L'insertion des images est une occasion laborieuse, car les images glissent tout le temps. Dans tous les cas, ici aide une pincette spéciale pour bien positionner et saisir les images.

Tiroir de support film de 35mm dans le Braun FS-120

Pour nettoyer les négatifs de la poussière, on recommande l'utilisation ultérieure d'une brosse antistatique, de sorte qu'aucune grande particule ne parvient dans le scanner. Si la poussière est accédée dans le scanner, on le reconnait aux bandes dans la voie de numérisation. Le plus meilleur est d'avoir une bombe d'air comprimé pour souffler dans la fente gauche et droite du scanner et éliminer la poussière du capteur. Il est généralement le cas, qu'on doit toujours porter des gants en coton lors du maniement des bandes de film (de 35mm ou de moyen format). Car en cours de cette procédure, il arrive de toucher le film par erreur et de laisser des empreintes digitales gênantes.

Numérisation des moyens formats avec Braun FS-120

Nous atteignons maintenant le but principal de Braun FS-120, qui consiste à numériser les moyens formats. Le support moyen format du FS-120 dispose d'une échancrure, qui permet la numérisation des films avec 14 cm de largeur. On peut même insérer des films avec une largeur de 22cm, car on coupe ordinairement p.ex. les films 6x6 cm en 3 bandes ou les films 6x9 cm en deux bandes. Ainsi pour la numérisation, il n'est pas indispensable de couper une bande. C'est un grand point positif du support Braun FS-120 moyen format.

Braun FS-120

Le support film posséde deux barres de sécurité relevables. Celles-ci seront maintenues par des aimants lors de la fermeture. La fixation avec des aimants est une bonne solution, car elle ne s'usent pas contrairement aux fermetures mécaniques. Le film sera bien tenu dans le support et on ne court pas le danger de le rompre. La barre inférieure se laisse débloquer avec le régulateur central, de sorte qu'elle glisse pour serrer le film. Ce mécanisme est aussi utilisé par le support moyen format de Nikon 9000.

A partir de la fente dans la façade du scanner, on insére dans le scanner le support film avec les moyens formats. Même ici, FS-120 n'a pas une insertion automatique. Même si ceci n'est pas obligatoire, car le support film sera complétement inséré dans le scanner. L'extrait de 14 cm peut être saisi complétement par FS-120. Le réglage du format, comme on le connait de Nikon 9000 ou de Plustek 120 n'est pas obligatoire. Après le scan d'aperçu, on met en position le cadre de scan selon la grandeur du moyen format.

Si on veut numériser une bande de film avec 3 images de 6x6 cm, on insére la bande de film de sorte que la première image est à gauche. On peut ainsi numériser l'image n°1 et l'image n°2. En conclusion, on saisit le support du scanner, on ouvre les barres de bloquage et on tourne les bandes de film à 180°. L'image n°3 se trouve en tête maintenant sur le côté gauche. La plate-forme sera insérée nouvellement dans le scanner, on fait ensuite un scan d'aperçu et on régle dans le logiciel une rotation à 180°. Maitenant on peut numériser la troisième image. Ceci est incommode en comparaison avec Nikon 9000, qui peut même numériser trois images de 6x6 cm, cependant il peut se rattraper en ce qui concerne la coupe des films.

Si on a fait un scan d'aperçu, on remarque les limites du support en bas, en haut et même sur le côté gauche du scanner. La zone numérisable se situe à 5,58 x 13,69 cm.

Le logiciel livré de Braun FS-120

SilverFast 8 appartient au volume de livraison de Braun FS-120

Dans le volume de livraison de Braun FS-120, on trouve non seulement le logiciel propre CyberView, mais aussi celui professionnel SilverFast Ai Studio 8. Le progiciel serait optimalement extensible avec SilverFast HDR Studio et Adobe® Photoshop® Elements. Dans ce cas, CyberView sera utilisé pour installer les mises à jour du logiciel d'exploitation, car ceci est impossbile avec SilverFast. Sinon, on recommande l'utilisation directe du logiciel de grande qualité SilverFast. Ceci doit être comme évoqué auparavant au moins dans la version 8.0.1r26. Le logiciel SilverFast de Reflecta MF-5000 peut être même utilisé avec Braun FS-120 à cause des drivers similairs. Il ne s'agit pas d'une erreur de livraison, si on obtient le logiciel du scanner Reflecta.

SilverFast 8 Studio sera livré avec Braun FS-120

Les options comme Multi-Exposure pour le calibrage IT-8 automatique et les profils NegaFix veille à des scans optimaux. Si on numérise des diapos, il est absolument secourable d'acheter une cible IT-8 pour le calibrage du scanner. Les diapos de calibrage IT-8 sont acquérissables en pellicules Kodak, Fuji et Kodachrome. Dans notre boutique, vous trouverez les cilbes originales Lasersoft Imaging IT-8 dans des films et formats différents. Pour une bonne qualité de calibrage couleurs IT-8, il ne joue aucun rôle, si on utilise des cibles éprouvées de 35mm ou des cibles plus grandes dans les cadres diapo (p.ex. 6x7 cm). Les cibles IT-8 de 35mm ont l'avantage, qu'elles sont bien maniables et qu'on ne doit pas se faire des soucis sur la convexité.

Des informations plus détaillées sur SilverFast 8 et le logiciel SilverFast HDR, sont disponibles sur notre page questions réponses sur SilverFast.

La qualité d'image de Braun FS-120

Nous atteignons maintenant le point le plus important de notre test de scanner, la qualité d'image. On se pose la question chez chaque nouveau scanner et de plus chez les scanners moyen format: Peut être le scanner une concurrence avec le leader des années précédentes Nikon SuperCoolscan 9000ED ou est-il même meilleur?. On observe en premier les données du fabricant. Braun Phototechnik donne une résolution optique maximale de 3200 dpi. Un scan de 35mm en format complet se compose de 4535 x 3024 pixels. On obtient ainsi un fichier de 13,7 mégapixels. Chez un scan moyen format de 6x6 avec une résolution élevée de 3200 ppi, on atteint une image numérique de 6930 x 6930 pixels. Un scan moyen format 6x6 comporte 48 mégapixels.

Ces valeurs sont pour le moment prometteuses. Comment sera la résolution effective, qui dépend de plusieurs facteurs que ceux physiques du capteur CCD et du nombre des points d'image saisissables, on le vérfiera selon le test de résolution avec le diagramme test USAF-1951 (pour cela voir note page résolution):

Le test de résolution de Braun FS120 résulte une résolution effective de 3270 dpi.

Chez un scan avec une résolution nominale de 3200 dpi, on différencie encore les lignes horizontales de l'élément 5.6 (correspond à 2896 dpi) et des lignes verticales de l'élément 6.2 (correspond à 3649 dpi). Ceci résulte une résolution moyenne de 3270 dpi, c.à.d. 102% de la résolution nominale indiquée par le fabricant. C'est un résultat sensationnel. C'est la première fois, qu'on a mesuré chez un scanner une résolution plus élevée que celle nominale. En fin de compte, il serait clair, que Reflecta MF 5000, qui n'atteint que 95% des données du fabricant, ne peut être Braun FS-120 avec un autre boîtier.

Comme un possible concurrent au Nikon Super Coolscan 9000 ED, Braun FS-120 doit se comparer avec ce scanner de film: Nikon 9000 fournit une résolution effective de 3900 dpi avec une donnée de fabricant de 4000 dpi, ce qui résulte un fichier d'image de 20 mégapixels (5528 x 3685 pixels) lors d'un scan de 35mm en format complet. La taille de fichier résultante se situe à environ 58 Mo en format TIF, avec laquelle on peut réaliser des imprimés de bon qualité jusqu'à DIN A2. Ainsi, le scanner Nikon est encore plus meilleur que le FS-120.

La différence sera encore plus claire entre Braun FS-120 et Nikon 9000, si on compare les valeurs des scans en moyen format: Un scan de 3200-ppi en moyen format 6x6 avec FS-120 produit un fichier d'image avec 7560 x 7560 pixels c.à.d avec 57,1 mégapixels. Un tel fichier TIF comporte une taille de fichier de 168 Mo et il peut être aggrandi lors de l'impression de 300 dpi jusqu'à 64 x 64 cm. Un scan de 4000 dpi avec Nikon Super Coolscan 9000 ED réduit à une résolution effective de 3900 dpi résulte un fichier de 8445 x 8445 pixels chez un moyen format 6x6, c'à.d une image avec 71,3 mégapixels et une taille de fichier de 204 Mo. Cela facilite un agrandissement d'environ 72 x 72 cm avec une résolution d'impression de 300 dpi.

Avec une résolution effective de 102%, Braun FS-120 dépasse certes le Nikon Super Coolscan 9000 ED avec ses 98%, mais Nikon 9000 reste leader avec ses 3900 dpi. Malgré cette différence, on peut dire que Braun FS-120 atteint une très bonne résolution et que la taille de fichier obtenue suffit pour la plupart des domaine d'utilisation. Les résolutions des scanners à plat - même des appareils de haute qualité - sont supérieures à celles de FS120. Un tel scanner à plat de haute qualité est p.ex. Epson Perfection V750 Pro. Comparons ainsi la résolution des deux scanners avec des scans en moyen format:

Epson V750 Pro devrait selon les données du fabricant forunir 6400 dpi. Comme il est décrit dans notre bulletin de test, on ne pouvait mesurer que 2300 dpi. Un scan d'un moyen format 6x6 cm avec Epson V750 Pro et une résolution effective de 2300 dpi fournit un fichier d'image avec 4980 x 4980 pixels (24,8 mégapixels), ce qui résulte une taille de fichier de 71 Mo. Ce scan de 42 x 42 cm peut être imprimé avec une résolution de 300 dpi- c.à.d. 42% moins qu'un scan avec Braun FS-120. Car Epson Perfection V750 Pro est l'un des meilleurs scanner à plat actuellement disponibles sur le marché, on peut détenir ceci:

En ce qui concerne la résolution, Braun FS-120 est supérieur à un scanner à plat avec une unité transparente et il obtient ainsi une recommandation pour la numérisation des moyens formats.

Comparons en conclusion Braun FS-120 avec Plustek OpticFilm 120. Plustek numérise avec une résolution nominale de 5300 dpi et fournit une résolution effective de 3450 dpi. En ce qui concerne la résolution effective, Plustek OpticFilm 120 est légèrement supérieur au Braun FS-120. Les 180 dpi de résolution supplémentaire de Plustek OpticFilm 120 doivent être arrangées avec des scans extrêmement lents de 5300 dpi, qui contiennent des pixels doubles, de manière à ce qu'on serait obligé à comprimer les fichiers d'image après la numérisation pour se limiter sur le contenu réel. Ce processus n'existe pas chez Braun FS-120 comme premier scanner absolu, car Braun ne fournit pas des fichiers gonflés avec des pixels doubles.

Braun FS-120 est le premier scanner qui fournit les mêmes pixels effectifs et nominaux. Une compression compliquée des fichiers d'image après la numérisation n'existe pas.

Observons maintenant l'étendue de densité, qui selon le fabricant se situe à Dmax > 3,6. A partir de cette valeur, on peut déduire une étendue de densité de 3,0, ce qui représente aucune valeur imprévue. Les scanners de moyen format similaires comme Reflecta MF-5000 ou Plustek OpticFilm 120 se situent ainsi dans ce domaine. L'option Multi-Exposure est indispensable dans le logiciel de scan SilverFast pour les images contrastées. Selon les données du fabricant du logiciel Lasersoft Imaging augmente Multi-Exposure l'étendue de densité jusqu'à 1, de sorte que Braun FS-120 atteint une étendue de densité de plus de 4 avec Multi-Exposure activée.

MultiExposure avec le logiciel SilverFast 8 Studio chez Braun FS120

L'image suivante avec une photo de la plage a été numérisée avec et sans MultiExposure. Si on clique sur l'imagette, elle s'ouvre et commute la perspective entre les deux scans. Pour les scans des diapos, on a calibré notre appareil test avec une cible IT-8 de 6x7 cm pour film Kodak. On recommande généralement de faire un calibrage, si on veut numériser des diapos. Pour plus d'informations, consultez notre page calibrage scanner. On reconnait bien, quelle amélioration de qualité opére l'utilisation de MultiExposure. Si le scan paraît bien-être sans cette option, on reconnaît seulement lors de la comparaison, qu'il est plus contrasté lors d'un balayage multiple et qu'il rayonne bien.

La fonction Multi-Exposure de SilverFast Ai Studio apporte avec Braun FS-120 une amélioration de la qualité d'image. Ceci sera remarqué si on compare 10 ou 20 images avec et sans Multi-Exposure. Malgré une exposition multiple, Braun FS-120 n'atteint pas la performance de Nikon Super Coolscan 9000 ED, mais il surpasse les scanner à plat de haute qualité, comme il est le cas d'Epson Perfection V750 Photo.

Correction iSRD de Braun FS120 avec le logiciel SilverFast 8 Studio

On examine maintenant la correction de poussière et d'égratignure. Elle s'appelle iSRD dans SilverFast. Si on clique sur l'image ci-contre, l'extrait d'image rougeâtre s'agrandit. L'aperçu commute entre le scan avec et sans iSRD. On peut bien reconnaître, que la correction de poussière et d'égratignure satisfait les attentes. On voit dans le ciel et sur le panneau d'arrêt d'autobus, que la correction de poussière et égratignure a éliminé toutes les petites et grandes particules. Une retouche antitaches sera épargnée avec FS-120, mais pas avec les images noir et blanc, car la correction de poussière et d'égratignure n'est pas compatible avec les films noir et blanc.

La correction automatique de poussière et d'égratignure fonctionne bien avec Braun FS-120 et fournit des résultats parfaits.

Car Braun FS-120 n'est fournit qu'avec SilverFast, on renonce à la comparaison entre les scans avec CyberView et SilverFast. SilverFast sera plutôt le gagnant du duel. Comme il est déjà évoqué, le logiciel CyberView n'est indispensable que pour charger des mises à jour. Comment on exécute des mises à jour du logiciel système, on le décrit dans un exemple sur la page questions et réponses sur DigitDia.

Numérisation des négatifs avec Braun FS-120 et SilverFast 8

Dans ce qui suit, on verra la numérisation des négatifs. SilverFast offre pour cela le NegaFix Dialog. Avec l'animation on démontre, comme il est simple de choisir le type de film correspondant dans SilverFast. On sélectionne en premier, s'il s'agit d'une diapo, négatif ou kodachrome. Ensuite, on peut exécuter un scan d'aperçu. Maintenant, on choisit le fabricant dans NegaFix Dialog. Dans notre cas, on souhaite numériser un film Fuji. L'étape suivante serait la désignation de film exacte p.ex. Fuji Superia 200. Le nombre ISO/ASA peut être même réglé et déjà on a créé les meilleures conditions pour numériser les négatifs rapidement et avec des couleurs plus fidèles.

Pour les films délicats (à partir d'ISO 400), on recommande la fonction GANE pour lissage des particules de film. Ceci augmente la qualité d'image, car l'aggrandissement affaibli la visibilité des particules de film. Même chez les HDR, on peut choisir directement le type de film dans NegaFix Dialog. Cependant, seule l'info sera ici encastrée dans le fichier et les réglages de film seront traités dans le logiciel HDR.

En général, on peut dire que Braun FS-120 fournit une très bonne qualité d'image, même s'il n'atteint pas la qualité de Nikon Super Coolscan 9000 ED.

Comparons finalement Braun FS-120 avec Plustek OpticFilm 120, de sorte qu'on numérise deux images avec les deux scanners et on les compares ensembles.

Braun FS-120 Braun FS-120

Si on clique l'imagette, un extrait agrandi s'ouvre sur une nouvelle fenêtre pour une meilleure comparaison des images. Dans les images de chemin de fer et de l'entrée de l'hôtel, on constate que la correction automatique de poussière et d'égratignure fonctionne bien avec Braun FS-120 qu'avec le scanner de moyen format Plustek. On peut même reconnaître, que le scan avec le scanner Braun sutout sur la photo du chemin de fer est plus tranchant que celui avec Plustek OpticFilm 120.

Dans le contraste, on ne reconnaît aucune différence et même les couleurs des deux scans des images sont similaires, car on a fait deux calibrages IT-8. En résumé, on peut dire que Braun FS-120 devance légèrement Plustek OpticFilm 120 dans la qualité d'image. On retient alors:

En ce qui concerne la qualité d'image, Braun FS-120 s'impose contre ses concurrents Reflecta MF-5000 et Plustek OpticFilm 120. Même s'il n'atteint pas le niveau de Nikon LS-9000 ED ou de Hasselblad Flextight X1/X5.

Au total, la qualité d'image de Braun FS-120 nous a surpris positivememt. Particulièrement, la résolution effective élevée, qui surpasse la résolution nominale et le bon fonctionnement de la correction de poussière et d'égratignure.

La vitesse de scan de Braun FS-120

Pour déterminer les temps de scan, le scanner Braun FS-120 a été branché par USB 2.0 à un PC avec un processeur Core i5-3450 et une mémoire de 8GB. Le logiciel utilisé était SilverFast 8.0.1r26. Car on numérise généralement avec une résolution nominale de 3200 dpi, on a fait des mesures qu'avec cette résolution. Dans le tableau suivant, on vous représente les résultats:

Processus Durée sans iSRD Durée avec iSRD
Aperçu 35mm 0:14 min -
Scan positive 35mm avec 3200 ppi de résolution 0:52 min 1:18 min
Scan négative 35mm avec 3200 ppi de résolution 0:54 min 1:19 min
Aperçu moyen format 0:38 min -
Scan positive mf 6x6 avec 3200 ppi de résolution 3:21 min 4:05 min
Scan négative mf 6x6 avec 3200 ppi de résolution 3:28 min 4:07 min

Lors de la contemplation des valeurs du tableau, on reconnaît immédiatement, que Braun FS-120 est un scanner très rapide. Un scan de 35mm avec la correction automatique de poussière et d'égratignure dans 80 secondes ne réussissent que quelques scanners. Même le scanner de magasins Braun Multimag SlideScan 6000 du même fabricant aura besoin d'une durée double pour une diapo de 35mm avec la même résolution. Comparons plutôt les valeurs avec les autres scanners de moyen format.

Braun FS-120 est légèrement rapide que Reflecta MF5000. Ainsi, Braun FS-120 numérise une positive ou négative en moyen format 6x6 dans quatre minutes pendant que Reflecta MF-5000 aura besoin de quatre minutes et demi. On doit cependant évoquer, que la vitesse de Braun FS-120 a été déterminée avec le logiciel SilverFast Ai Studio, pendant que celle de reflecta MF-5000 avec CyberView. En plus, on a effectué le test de Braun FS-120 à un PC plus rapide.

Plus intéressant est la comparaison de Braun FS-120 avec Plustek OpticFilm 120. On reconnaît des différences éclatantes dans la vitesse de numérisation. Pour réaliser avec Plustek 120 un scan d'une résolution effective de 3450 dpi, on doit numériser avec la résolution nominale de 5300 dpi. Avec la résolution nominale, Plustek OpticFilm 120 a besoin de 6 minutes pour une diapo de 35mm et d'une heure de temps pour un moyen format 6x7. Comme résultat, on obtient des fichiers gonflés, qu'on doit comprimer dans le traitement d'image. En revanche, Braun FS-120 fournit une résolution effective de 3270 dpi lors d'une numérisation avec une résolution nominale. Dans le domaine des petites images, il est 5x plus rapide que Plustek, dans le domaine de moyen format même plus de 15x. La compression ultérieure n'est pas exigée, car la résolution nominale correspond à celle effective. Ainsi, Braun FS-120 gagne clairement la course de vitesse contre Plustek OpticFilm 120.

Quand on compare finalement Braun FS-120 avec Nikon Super Coolscan 9000ED, on préleve du tableau que les deux appareils ont environ la même vitesse. Si on tient compte du fait, que les valeurs de vitesse de Nikon ont été mesurées par un PC de l'année 2004 et avec une résolution nominale de 4000 dpi (effektive de 3900 dpi), on devrait alors élire Nikon comme gagnant de la course de vitesse même si l'avantage n'est pas extrême. On retient ainsi:

Braun FS-120 est un scanner de film très rapide, non seulement dans le domaine des petites images mais aussi dans le moyen format.

Avec un temps de scan d'une bonne minute pour une présentation de 35mm et de 4 minutes pour les moyens formats de 6x6, ceci arrange même les photographes professionnaux et le scanner s'approprie à la numérisation d'une grande quantité des films dans un temps acceptable.

Résumé, bilan

Braun FS-120 est un très bon scanner de film pour les films de 35mm et les moyens formats. Il se caractérise avec une très bonne qualité d'image et une vitesse de scan très rapide. Avec une résolution effective de 3270 dpi, il est le premier scanner, depuis qu'on test les scanners de film, qui atteint à 100% ou même surpasse la résolution nominale donnée par le fabricant (3200 dpi).


Dans notre boutique de scanners de film, Braun FS-120 ainsi que ses supports film sont disponibles.

Ses concurrents directs Reflecta MF-5000 et Plustek OpticFilm 120 seront battus par Braun FS-120 grâce à des valeurs de vitesses très rapides. En ce qui concerne la qualité d'image, les 3 appareils ont le même niveau même si Braun FS-120 s'impose en fin de compte. Les scanners de moyen format professionnaux Nikon ou Hasselblad ne peuvent être surpassés par Braun FS-120; ces appareils jouent cependant dans une autre catégorie de prix et de qualité. Egalement dans une autre catégorie bien plus inférieure jouent les scanners à plat avec une unité transparente d'Epson, Canon ou Microtek. Ceux-ci seront battus par Braun FS-120 dans toute perspective.

A cause des très bons résultats d'image, d'une vitesse de scan extrêmement élevée, d'une correction automatique de poussière et d'égratignure bien en marche et la conservation de la résolution nominale dans la pratique, on peut recommander Braun FS-120 comme un des meilleurs scanners à moyen format et d'une catégorie de prix moyenne.

Retour vers la table de matiére scanneurs de filmes-comptes rendus des tests

High-End Scan-Service