Compte rendu sur le test de scanneur film Reflecta CrystalScan 7200

En février 2005 Reflecta a apporté sur le marché le Crystal Scan 7200 un successeur de lŽéprouvé CrystalScan 3600. Je dis éprouvé car, le Crystal Scan 3600 a été le premier Scanneur film Low-Cost sur le marché, qui fabrique des Scannes de bonne qualité munient de la technologie dŽextraction de poussiére et égratignure ICE. De sorte quŽune fonctionnalité soit á disposition des débutants, qui nŽa été seulement reservée que pour les appareils chérs et professionnels.


Prix dans la notre boutique: 239 €
Prix avec SilverFast: 279 €

Le Crystal Scan 3600 se caractérise déjá á partir dŽune résolution effective á environ. 3300 dpi. CŽest une haute valeur mesurée dŽune résolution nominale de 3600 dpi. Le successeur Crystal Scan 7200 suggére á lŽutilisateur seulement une résolution sensationelle de 7200 dpi. Cependant il est á considérer, que la résolution optique reste á 3600 dpi; lŽincrément du moteur sŽest seulement dedoublé pas á pas, de la façon que la direction de transport atteint les 7200 dpi. Cependant ça ne profite á rien pour lŽutilisateur, surtout quŽune résolution effective de 3300 dpi est suffisante pour le scanne des films en petit format.

Il ne sŽest ainsi rien modifié vis á vis du modéle précédent. Le nouveau CrystalScan 7200 est pratiquement offert pour le même prix comme lŽancien modéle. LŽexploitation est la même et ces caractéristiques sont similaires. Comme déjá chez le modéle précédent une main-dŽoeuvre est annoncée chez le CrystalScan 7200, cŽest á dire il nŽy a aucun transport de film automatique. Les Dias doivent être séparément introduits et les bandes de film doivent être déplacées manuellement dans la bonne position. CŽest pourquoi obtient lŽusager un trés bon appareil avec une élimination des égratignures et poussiéres ICE, un polissement de films GEM und une restauration des couleurs ROC.

Équipements, accessoires et caractéristiques du scanneur film

Chez reflecta CrystalScan 7200 on obtient pour un sensationel prix propice un paquet complet de scanne avec des Dias encadrés et des bandes de film. Non seulement peuvent les positives images colorées être scannées mais aussi les négatives et les images noires et blanches, ainsi pratiquement tous matériels de film des petits formats. Le CrystalScan 7200 sŽen tire bien sans adaptateur de film, cŽest á dire les 35mm-Dias encadrés ou les bandes de film seront directement introduites dans le scanneur; Ainsi On nŽaura pas besoin dŽun adaptateur additionnel ou support de film, il nŽa aussi aucune piéce dŽusure.

Le Reflecta CrystalScan 7200 avec un clapet frontal fermé

Le Scanneur est livré dans un paquet complet. En plus appartiennent lá dedans tous les câbles de raccordement, Logiciel de scanne, Logiciel de traitement dŽimage et naturellement un manuel. A citer spécialement sera, quŽon ne reçoit pas nŽimporte logiciel de traitement de photos, mais les éléments renommés de la version de Adobe Photoshop®. On obtient ainsi tous ce quŽon aura besoin pour la nummérisation des Dias de petit format ou bien les négatives, et ça je le trouve louable chez un scanneur de telle catégorie inférieures de prix.

Le Reflecta CrystalScan 7200 est un scanneur de film trés compact avec des petites mesures de 278 x 169 x 70 mm; il est ainsi plus petit quŽune feuille de papier et pése précisement 1 kg. Un petit montage est possible, car le scanneur nŽa pas besoin dŽaucun moteur de transport pour les bandes de film. Et de cette sorte on est déjá chez le caractére principal du CrystalScan 7200: Contrairement á son concurrent de la même maison de fabrique, le RPS 7200 Professional (Voir mon compte rendu) emménage le CrystalScan aucun bande de film automatique et ne peut pas scanner en une seule fois les bandes négatives. LŽusager doit plutôt déposer les bandes de film manuellement et positionner lŽimage á scanner sur le support vitré.

Celui qui accepte ce travail manuel obtient un ensemble de scanneur film pour son argent: Le CrystalScan nummérise le matériel de film á petit format avec une résolution jusquŽá 7200 dpi et il est aussi possible de créer des fichiers images avec une intensité de couleur de 48 . La densité maximale sŽéléve á 3,2; le volume de la densité du scanneur est situé au dessous de 3. Que ces valeurs sont dŽune nature théorique et ne seront pas atteind dans la pratique, je lŽest déjá constaté chez beaucoup dŽautres scanneurs film, ainsi il nŽest pas aussi surprenant. Comme une source lumineuse vient en jeu une série blanche et infrarouge de LED. Le rayon infrarouge est nécessité pour lŽICE méthode dŽélimination de poussiére et dŽégratignure: La source lumineuse infrarouge cherche les dénivellations dans lŽimage emise (égratignure, empreintes digitales, particules de poussiéres), les détectent et possibilise au logiciel Scanne la correction du brouillage. Sur la procédure ICE³, qui est intégrée dans le CrystalScan 7200, de plus appartient la restauration des couleurs ROC, ce qui aide á transformer les vieilles images jaunies vers des nouvelles fraiches, exactement comme la méthode de polissement de film GEM.

Le scanneur dispose dŽun rapide port USB  2.0, pour garantir lŽemission rapide dŽune grosse quantité de données, quŽon obtient dans une résolution maximale de 7200 dpi. Un cable USB 2 est inclu dans le volume de livraison.

Installation et mise en service

LŽachat dŽun reflecta Crystal Scan 7200 nous frappe premiérement positivement, car on obtient un petit maniable carton avec une poignée, dont tous est á lŽintérieur: Scanneur, bloc d'alimentation, câble de raccordement USB et même des CDs avec Photoshop® Elements et le logiciel CyberView respectivement dans une série de différentes langues. En outre on reçoit un petit manuel en langue allemande et beaucoup dŽautres langues. Dans les 20 pages sera tous expliqué clairement et compréhensiblement, sur quel ordinateur avec quel système d'exploitation on doit installer le scanneur et comment on obtient rapidement un premier scanne.

Primordial dans lŽinstallation, quŽon installe Photoshop® en premier et aprés le logiciel de scanne. Seulement aprés lŽinstallation on peut enclencher le scanneur; ça sŽest indiqué également sur un autocollant á lŽenvers du scanneur. Exemplaire! et celui qui ne fait pas attention á lŽautocollant, sera encore informé sur le programme dŽinstallation, que le scanneur est seulement á activer aprés lŽinstallation du logiciel. En effet rien ne doit foirer. Normalement je pouvais maintenat prénoter le scanneur négativement, car le bouton dŽactivation se trouve á lŽenvers de lŽappareil; on est obligé á tatonner, jusquŽá ce que lŽen trouve. Avec cet petit appareil on peut pourtant vivre.

Ma propre installation sur Windows XP a été exécutée en quelques minutes; ensuite le scanneur film pouvait être branché et le premier scanne effectué.

Scanner les Dias encadrés

Le Scanne avec des Dias encadrés de petit format je le trouve comme une trés simple chose: DŽabord on ouvre la couverture du scanneur, pour ovrir avec lŽaide du petit bouton le clapet integré du support de film. Aprés on insére le Dia, on lŽŽécarte jusquŽau butoir et on ferme encore le clapet du film á travers une simple clôture jusquŽá ce quŽil sŽencliquete. Un ressort integré dans le couvercle du support film fixe le Dia inseré dans sa position. Pour quŽon puisse débuter avec le scanne (crée une bande-annonce, faire des réglages, démarrer le scanne principal).

Le Dia est fixé grâce au clapet du support film.

Maintenant ça se fait entendre simple, rapide et comfortable; et effectivement on nŽaura besoin que de quelques prise en main, pour enlever un Dia déjá scanné et dŽémettre le suivant. LŽinsertion est aussi une affaire sûre sans précédent, comme on ne court aucun danger, une bévue causée grâce au touchage de la pellicule film, car on peut comfortablement toucher le Dia de son cadre et lŽémettre ou plutôt lŽextraire.

Aprés quelques fois sera lŽouvrage continuel du couvercle du clapet, le déverrouillage de clapet de support film et de son ouvrage une charge en moins - A cause du temps causé plutôt quŽá cause des circonstances et le nombre des prises en main, plus particuliérement quand on connait lŽemission des autres scanneurs, par exemple chez Reflecta RPS 7200 (voir mon compte rendu sur lŽappareil): Mettre le dia á scanner dans la fente avant du scanneur et cŽest terminé. Pour extraire appuyer sur le bouton et prendre le Dia. Ici on remarque clairement, quŽon bénéficie de moins de comfort chez Crystal_scan quŽultérieurement chez la plupart des scanneurs film. Dans le scanne en pile des Dias encadrés avec un 4iéme- ou bien 5iéme-support de Dia je peut pas penser la dessous!

Et pourtant le reflecta CrystalScan7200 batte dans le scanne des Dias encadrés certains modéles chérs des concurants: Dans lŽédition du film peuvent en faite les Dias encadrés être placés dans nŽimporte quelle épaisseur. Ceux qui ont plus que 3 mm dŽépaisseur comme les cadres Dias doublement vitrés par exemple peuvent être placés sans problémes sur le film édifié et fixés avec le clapet du support film; sur ces grosses piéces échoue la plupart des scanneurs avec un support film. Même lŽemission des Dias extrémement fins ne pose aucun probléme.

Processus Durée
Etalonnage du Scanneur 0:12 min
Bande-annonce 0:17 min
Scanne avec une résolution de 3600 dpi 1:45 min
Scanne avec une résolution de 3600 dpi (ICE activé) 2:40 min
Scanne avec une résolution de 7200 dpi 3:55 min
Scanne avec une résolution de 7200 dpi (ICE activé) 7:45 min

Sur la durée des scannes ci dessus il est á dire, que jŽai toujours activé les fonctions optionnels comme. La durée de scanne pour un réglage minimum je ne le trouve pas pertinent. Et la durée de scanne sŽéléve comme on le sait plus on active les corrections et les filtres.

Une connexion USB 2 a été utilisée; Avec une liaison USB 1 les temps des scannes sŽélévront fortement.

Scanne de bandes de film, rouleau de film et des images á fibres libres

Le scanne des bandes de film en petit format fonctionne exactement pareille comme le scanne des Dias en petit format: On ouvre le couvercle de scanne, déverrouille le clapet du support film, á ouvrir attentivement et faite glisser la bande négative sur la fenêtre de bande-annonce. Car la plaque de verre est toujours illuminée de dessous, tombe lŽexacte ajustement des bandes de film aisément. Cependant jŽai remarqué á ce point la différence aggravante vis á vis des autres scanneurs de film: La bande négative ou bien la positive (toutes les deux peuvent être traitées) ne sera pas prise automatiquement ou dans un La bande négative déposée peut déborder au choix le scanneur á gauche et á droite. support film exactement ajusté, qui en revanche sera prise; non, la bande de film doit être mise manuellement et lŽimage á scanner exactement positionnée sur la plateforme de film. CŽest naturellement incommode et de longue haleine. Mais jŽai déjá évoqué dans lŽintroduction, quŽon doit faire de plus chez CrystalScan quŽavec les autres scannuers de film.

Cependant posséde lŽinsertion des bandes film aussi un avantage: Ainsi le Crystal_Scan_7200 fait parti des rares scanneurs sur le marché, qui traite les rouleaux film dans nŽimporte quelle durée. Le rouleau film excédentaire dépasse le scanneur á droite et á gauche. De même il ne se pose aucun probléme avec Crystal Scan, de positionner séparement des positifs et négatifs sur la plateforme verré. Egalement les petits fragments de film ou bien minox-film peuvent être situés et fixés sans probléme sur le support film.

LŽinsertion des bandes film est cependant liée avec un danger, quŽon apporte des empreintes digitales sur le film, surtout pendant le traitement des courtes bandes de film ou des images uniques. Dans ce cas je vous recommande absolument le portage des gants cotonniers et lŽutilisation des pincettes spéciales avec des pelles aplaties. En fin de compte il serait trop dommage, quand on pollue les bandes de film quasiment avant la derniére intervention ou bien les détruire.

Naturellement il nous manque pendant la nummérisation de toutes les bandes négatives lŽinsertion automatique ainsi la possibilité, de traiter en mode pile la bande compléte de film. Surtout pour celui qui veut nummériser une grande quantité des bandes négatives, la dépense pour chacune des images le doit être conscient.

Processus Durée
Etalonnage du scanneur 0:12 min
Bande-annonce 0:19 min
Scanne avec une résolution de 3600 dpi 2:40 min
Scanne avec une résolution de 3600 dpi (ICE activé) 3:45 min
Scanne avec une résolution de 7200 dpi 4:45 min
Scanne avec une résolution de 7200 dpi (ICE activé) 8:15 min

Sur les temps de scanne ci dessus il est á dire, que jŽai activé les fonctions optimaux comme lŽauto-exposition ou bien la mise au point automatique. Les temps de scanne avec un réglage minimal je ne les trouve pas expressives. Et les durées dŽun scanne sŽéléve chose sûre dŽautant plus quŽon active les corrections et les filtres. Que les temps de scanne pour un négatif sont longs vis á vis dŽun positif est normal, cŽest le cas chez tous les scanneurs films.

Les temps ci dessus ont été mesurés avec un Pentium IV dŽune cadence à la fréquence de 3 gigahertz et une mémoire centrale de 2 gigabyte. Une connexion USB 2 a été utilisée; Avec une liaison USB 1 les temps des scannes sŽélévront fortement.

Les logiciels compris dans la livraison

Reflecta livre le Crystal Scan 7200 avec un paquet de logiciel de deux piéces:

  • Logiciel de Scanne CyberView X
  • Programme de traitement des images Adobe Photoshop® Elements
  • Logiciel de Scanne SilverFast SE ou bien Ai (optionel)

Ainsi on obtient un logiciel paquet complet, avec lequel on peut tout dŽabord nummériser les films et par suite traiter les images scannées.

Comme il est déjá évoqué lá haut je le maintient comme remarquable, que cet scanneur de film dŽune classe de prix propice comporte le logiciel de traitement des images Adobe Photoshop® Elements, qui coute déjá les 100 &euro en licence unique. Avec Photoshop® se laissent les fichiers des images scannées tourner, refléter, traiter colorément, avec de nombreux effets envoûter et améliorer des filtres. Photoshop® Elements offre plus de fonctions que nŽutilise un normale usager de sanneurs.

Sur le logiciel de Scanne CyberView X. Tout dŽabord je doit noter, que le logiciel est extrêmement stable et quŽil ne sŽest pas planté une seul fois pendant ma phase de test; ça nŽest pas évident chez les programmes de scanne. QuŽon ne peut pas attendre de ce film scanneur dans cette catégorie de prix dŽun logiciel de scanne pour les professionnaux est claire. QuŽoffre ainsi le logiciel CyberView X pour le Reflecta Crystal Scan 7200?

Le programme est trés clairement construit et pas alourdi avec des boutons et régulateurs. Ainsi on se repére trés vite sur lŽinterface utilisateur et même un apprenti dans le domaine de scanne vient trés vite sur son premier scanne. Qui a besoin dŽune instruction peut soit il se familiarise avec les 20pages livrés du manuel de l'utilisateur ou bien on se sert de la version PDF, qui affiche parallèlement une aide en ligne.

Dans le logiciel de scanne peut être exactement le type de film réglé ou bien seulement le film générique; quelques profiles de couleurs sont hebergés dans le logiciel, de la façon quŽon obtient des meilleures couleurs, comment on régle exactement le type de film ? Les réglages de la résolution et le domaine de scanne se laissent trés comfortablement effectués dans le logiciel de scanne. Cependant on doit toujours commencer dés le début en cas du nouveau démarrage du logiciel.

Ainsi malheureusement les divers dialogues entre les usagers ne sont pas facilement á comprendre. Quand on doit cliquer par exemple lors du réglage de la restauration des farbes ROC tout dŽabord surentreprendre et aprés sur fermer ça ne sera pas inhabituel pour la plupart des usagers de Windows; Un simple bouton OK est trés répandu. Comme dans cet exemple le logiciel posséde quelques petites défaillances. Le logiciel posséde au contraire quelques puissances, que je ne les est pas attendues: Ainsi elle offre á côté de la correction ordinaire des couleurs comme clarté et contraste même la possibilité, de changer la courbe de gradation et celle de la valeur tonale. Ça nŽest pas evident chez un simple logiciel de scanne. Aussi á remarquer est, quŽon peut poser plusieurs cadres en lŽespace dŽune image scanne, de la maniére quŽils soient scannés et nummérotés successivement et automatiquement; cette caractéristique je ne la connais seulement que de la part du logiciel professionnel SilverFast.

La nummérotation automatique des fichiers est trés pratique, quŽon scanne une série des images. Cependant cette caractéristique nŽest pas encore sophistiquée, car on doit toujours poursuivre le compteur manuellement. Même pas encore suffisant est le Dialogue-Handling: Si on scanne par exemple avec une résolution de 7200 dpi, aprés on sera illusionné avec une barre de progrès pour poursuivre le développement du processus scanne. Cependant cette barre disparait aprés lŽarrivée á la marque de 100%, et on croit, le scanne soit fini. Mais aprés quelques secondes apparait une nouvelle barre de progrès et le tous commence dés le début. On ne sait jamais trop, quand un scanne sera vraiment fini.

Au total CyberView X éblouit grâce á sa clarté et simplicité. Le logiciel posséde quelques petites défaillances mais aussi quelques puissances. Pour un scanneur film de cette classe de prix le logiciel est bien suffisant et acceptable.

Comme chez plusieurs scanneurs il est aussi le cas chez Crystal Scan 7200, quŽon tire les véritables puissances de lŽappareil seulement aprés lŽexécution du logiciel de scanne SilverFast. Celui ci donne soit comme version SE diminuée ou bien comme version compléte Ai inclusivement au Dia dŽetalonnage IT-8 optionnel avec le paquet du scanneur. SilverFast se caractérise non seulement grâce aux plusieurs fonctions et possibilités des réglages mais aussi grâce á une meilleure qualité dŽimage. Plus dŽinformations sur le logiciel SilverFast se trouvent sur la notre page des questions & réponses SilverFast.

Qualité des images

Venons sur un point important, sur la qualité des scannes. Avec une résolution de 7200 dpi et une intensité de la couleur de 48 bit doivent être crées des images numériques considerables! Tout dŽabord je doit constater louablement, que reflecta déclare une densité maximale Dmax avec seulement 3,2. CŽest une valeur sincére, qui suffit certes pour la plupart des usagers, mais qui conduit á la perte chez quelques images critiques. CŽest pourquoi louable, parce que de nos jours la plupart des producteurs ne donne seulement quŽun étendu theorique de la densité de 4,8, cŽest á dire une valeur qui indique seulement la maximale intensité de la couleur et la transformation A/D.

Naturellement ce que mŽa enflammé á savoir, quelle résolution apporte vraiment le reflecta Crystal Scan 7200 et si un incrément dŽune moitié de la grandeur du moteur de transport posséde une influence sur la résolution. Le scanne dŽun des Test-charts doit montrer, combien de Dots par Inch résultent effectivement. Analysons le USAF des Test-chart, on remaquera, que lŽintégralité des éléments du groupe  5 a été explicitement représentée, cŽest á dire chacune des trois barres noires horizontales et verticales Un test de résolution résulte chez le Reflecta CrystalScan 7200 une résolution effective de 3300 dpi. se différencient clairement de lŽarrière-plan blanc. En analysant lŽélément 6.1 on peut trés bien identifier la différence de contrast des trois barres vis á vis du compartiment intermédiaire. Chez lŽélément 6.2 sont seulement des différences de contraste fines dans une direction verticale. Donc pour savoir la direction du transport. LŽincrement dédoublé vis á vis du modéle précédent exécute ainsi 100 dpi plus de résolution dans la direction de transport.

LŽélément 6.1 correspond á une résolution de 3251 dpi, lŽélément 6.2 á 3649 dpi. Ainsi je donne au scanneur une résolution effective dŽenviron 3300 dpi, et ça non seulement pour lŽhorizontale mais aussi pour la direction verticale. De la sorte quŽon réside á environ 10% au dessous de la résolution optique nominale - une valeur acceptable et réjouissante, car seulement les scanneurs film couteux se basent dans cette zone de tolérance, les modéles à un prix avantageux atteignent couramment les 50% seulement de la résolution nominale. Sur une valeur de 7200 dpi dans la direction d'entraînement on ne peut nullement approprier la parole, cŽest ainsi un gag de marketing de la part reflecta. De cette façon lŽappareil ne se différencie même pas dans la résolution de son modéle précédent.

Pour le jugement des couleurs et leurs fidélités: JŽai débuté mes tests avec des Dias 35mm encadrés et ca etait stupéfiant quelle bonnes images jŽai trouvé aprés le scanne sur le disque dure. Non seulement la fidélité des couleurs mais la précision des images ont été époustouflantes. Comme type de filme jŽai toujours réglé le générique positif. Les photos normales de vacances, qui sont á traiter de la plupart des acheteurs de scanne, seront scannées trés bien par le CrystalScan 7200. Comme on lŽavait atendu lŽappareil se heurte sur ses limites, quŽon scanne des photos avec beaucoup des détailles dans des zones trés sombres; Lá bas la faible densité maximale se fait perceptible, mais rien dŽautre nŽétait attendu.

Tout une autre histoire devient avec les négatifs. Pendant quŽon obtient avec les positifs des formidables résultat dans les scannes standards normaux, on se fait de la peine avec les négatifs. On doit forcément retoucher les couleurs soit dans le logiciel de scanne ou bien á la fin dans le logiciel de traitement des images.

Excellent fonctionne au contraire la méthode de correction des égratignures et poussiéres ICE chez les Dias et négatives; CŽest justement le gros bonus de ce scanneur Dia. Poussiére,égratignure, empreinte digitale ou bien les petits peluches seront corrigés effectivement sur le coup de la durée de temps. Moins enthousiasmé mŽa fait la méthode de lissage des grains de film GEM. Lors de lŽutilisation de GEM on nŽobtient pas seulement des images lisses mais encore autres couleurs; lá je suppose, que le GEM est couplé avec la réstauration des couleurs ROC, malgrés que les deux méthodes de correction se laissent séparément activer et régler.

Bilan: La qualité dŽimages de reflecta CrystalScan7200 mŽa convaincu auprés des Dias encadrés; des négatives je ne suis pas enthousiasmé, car quelque travail postérieur est encore indispensable, pour obtenir des couleurs acceptablesum akzeptable. Peut etre on aura des vraies images, quand on régle exactement son type de film sans utiliser le générique.

Indication: Avec le logiciel standard de scanne CyberView la qualité des images est plutôt moyenne, pendant quŽelle est bonne avec le logiciel SilverFast SE. LŽOptimum de la qualité des images sera atteind, quand on exploite le scanneur avec le logiciel Ai SilverFast inclusivement le dia dŽétalonnage IT-8. A la suite de lŽétalonnage des couleurs le scanneur livre de vraies images, qui ne seront presque pas á corriger avec le logiciel de traitement des images. Plus dŽinfos lá dessus sur la notre page Web SilverFast.

La vitesse de scanne

Si on analyse les tabelles avec le chronométrage dans le chapitre précédent, alors on fait sur les scanneurs film les constatations habituelles: Le scanne des négatives dure plus longtemps que celui des positives. Si on active ICE aussi, sŽaccroit le temps de scanne considérablement. Si on active dŽautres filtres comme GEM ou en plus nŽimporte quelles corrections de couleurs, sŽagrandira encore le temps de scanne.

Que les temps de scanne sŽagrandissent sans cesse á partir dŽune résolution de 7200 dpi avait été attendu. Cependant les scannes ne suffisent entiérement pas avec 3600 dpi, car la résolution effective de 7200 dpi ne sŽaugmente vraiment pas. Dans cette mesure restent aussi les temps de scanne dans une acceptable région.

Les chronométrages de dessus ont été enregistrés dŽun PC avec une cadence de traitement de 3 GHz et dŽune mémoire centrale de 2 GByte. Le scanneur était branché á un port USB 2.0. LŽappareil fonctionne naturellement aussi á un port USB 1.1, mais á travers le temps de scanne sŽaugmentra, car lors dŽun scanne dans cette haute résolution seront environs 60 MByte de données envoyées du scanneur vers lŽordinateur.

Dans l'ensemble il se laisse dire, que le Reflecta CrystalScan 7200 nŽest ni un sprinteur rapide ni une tortue paralysée; il est environ au milieu des scanneurs Dia. Beaucoup plus intéressent cŽest, que ces temps ne sŽappliquent respectivement que pour une seule image. SŽajoutant á cela sera le temps de lŽinsertion des Dias ou bien lŽintroduction des bandes film. De la maniére quŽon peut scanner seulement en une fois une seule image, il ne nous reste plus possible que dŽattendre devant lŽordinateur pour passer les quelques minutes pour que le scanneur scanne justement une image. Un tel confort comme boire une tasse café est inexistant chez CrystalScan 7200 pendant que le scanneur traite une bande de film.

En tous les cas le logiciel de scanne nous rend la vie simple, quŽon doit par exemple faire avec un Dia une bande-annonce, exécuter certains réglages standards et dŽétablir la région de scanne standard, et aprés insérir toujours seulement une nouvelle image et en conclusion appuyer sur le bouton scanne. Ainsi un travail rapide et effectif sera tout á fait possibe.

Garantie

Reflecta réduit la garantie de CrystalScan 7200 jusqu'à 6000 scans. Ceci peut être un scan d'index, un pré-scan ou un scan principal. Si vous sélectionnez pour le scan principal l'option d'exposition multiple (Multi-Exposure) dans le logiciel de numérisation, ainsi l'image insérée sera balayée deux fois et le compteur de balayage se double aussi. Le même s'applique sur les scans multiples.

Résumé, Bilan

Avec le Reflecta CrystalScan 7200 on obtient un scanneur film, qui ébloui avec sa bonne qualité dŽimage, une méthode de correction dŽégratignure et poussiére ICE, une haute résolution effective de 3300 dpi et un prix bas. Comme contrepartie on doit renoncer á tout confort lors de lŽinsertion des Dias encadrés ou des bandes de films. Car le scanneur ne dispose pas dŽun transport automatique de film, il y a aucun service de traitement en pile.

Pendant que la qualité dŽimage avec le logiciel standard de scanne CyberView est plutôt moyenne, elle sera augmentée clairement avec lŽintervention du logiciel SilverFast SE. Des résultats optimals de la qualité des images on les obtient avec SilverFast Ai grâce á lŽétalonnage colorés des Dias IT-8.

Le CrystalScan 7200 est un appareil idéal pour les gens, qui veulent numériser leur collection de Dia en une bonne qualité avec un prix bas et pour cela sont présent á investir de temps. A cause dŽun maniement dŽenvergure ce scanneur ne se qualifie pas pour une grande photothèque.

LŽachat des scanneurs de film

Visitez donc la notre boutique des scanneurs de film, la seule boutique en ligne, qui est spécialisée sur les scanneurs films et accessoires. Nous vous procurons chaque scanneur de films pour un prix extrénement attractif et nous vous fournissons aprés lŽachat avec les piéces accessoires comme le cadre support de film ou bien les adaptateurs optionnels.

Retour vers la table de matiére scanneurs de film-Comptes rendus des tests

High-End Scan-Service