Bulletin de test du scanner moyen format Reflecta MF5000

Après avoir été annoncé depuis longtemps, la firme allemande reflecta apportait en septembre 2011 sur le marché son scanner de film moyen format MF5000, avec lequel on peut numériser non seulement les formats de 35mm mais également les formats moyens 120/220 (6x4,5, 6x6, 6x7, 6x8, 6x9, 6x12).


Reflecta MF5000 ainsi que Reflecta MF5000 + SilverFast Ai Studio sont immédiatement livrables dans notre boutique en ligne.

Avec les caractéristiques évoquées par le fabricant et évidemment sa conception, l'appareil doit représenter une alternative bon marché au scanner de grande qualité non plus productible Nikon Super Coolscan 9000 ED. Ainsi, reflecta constitue un héritier potentiel du scanner Nikon, qui atteint ou dépasse la qualité d'image des scanners haut de gamme coûteux comme Hasselblad Flextight ou les scanners à cylindre.

Comment s'avére la qualité d'image réelle de reflecta MF5000, il sera éclairci dans ce bulletin de test. Naturellement, nous aborderons même la thématique des accessoires, du maniement, de la vitesse de scan et de tous les autres facteurs. Car Nikon Super Coolscan 9000 ED représente une référence entre les scanners moyen format, nous nous en occupons dans notre bulletin de test pour comparer les deux appareils.

Equipements, accessoires et caractéristiques de reflecta MF5000

Celui qui achetait son scanner format moyen Nikon Super Coolscan 9000 ED, il obtenait son appareil lourd dans un grand colis. Contrairement à ceci, Reflecta MF5000 sera livré dans une boîte compacte (avec seulement 8,5 kg de poids), qui contient en plus du scanner tout ce qu'on a besoin pour démarrer la numérisation des films moyen et grand format.

Le premier scanner moyen format MF5000 de Reflecta

MF5000 a les dimensions 320x165x160 mm (L x l x H) et il est plus petit que Nikon 9000. Avec un poids de 5,3 kg, il est plus léger que le scanner moyen format de Nikon. Reflecta MF5000 dépasse certes chaque scanner de film de 35mm en ce qui concerne les dimensions et le poids, mais il reste encore plus petit et maniable, de sorte qu'il s'approprie sur chaque bureau et s'adapte bien avec toute périphérie de PC.

Dans le volume de livraison, on trouve un support de film correspondant pour quatre diapos encadrées de 35mm, pour une pellicule de 35mm avec une longeur de 6 images et une pellicule moyen format. Les deux supports film de 35mm seront insérés dans le scanner latéralement, pendant l'insertion le support moyen format sur trouve sur la façade de l'appareil.

On trouve à droite en haut à côté de la DEL bleue également deux commandes uniques de MF5000: Le bouton d'allumage et la touche scan pour débuter un processus de scan, qu'on effectue la plupart du temps à partir du logiciel de scan. Comme tous les scanners Reflecta, MF5000 sera livré en série avec son propre logiciel CyberView.

Un mode d'emploi imprimé dans plusieurs langues, vous le trouverez également dans le colis avec un bloc d'alimentation et un câble USB (USB 2.0). Les câbles seront branchés avec l'interface correspondante à l'envers de l'appareil.

Support film Reflecta MF5000

A l'avant sous l'insertion des moyens formats, un autocollant attire les regards avec le logo MagicTouch. Ainsi, nous sommes déjà arrivés à un équipement important de reflecta MF5000: MagicTouch est une correction de poussière et d'égratignure basée au matériel, qui exactement comme ICE et iSRD, identifie avec un scan infrarouge supplémentaire les cavités (égratignure) et les rehaussements (poussière) sur la surface de la pellicule. Ainsi, on peut déduire les erreurs sans pertes. Comment fonctionne MagicTouch et comment il se bat vis à vis de ICE et iSRD, vous pouvez le lire au dessous dans le chapitre qualité d'image.

La résolution nominale du capteur CCD s'élève à 3200 dpi selon le fabricant. Pour les scans de moyen format, elle suffit pour la plupart des applications, les scans de 35mm peuvent être ainsi agrandis dans une bonne qualité jusqu'à A3. Ceci ne vaut que théoriquement, tant qu'on n'a pas mesuré la résolution effective réelle du scanner, qui sera également évoqué dans le chapitre qualité d'image. Nous abordons même la thématique de l'étendu de densité de MF5000. La densité maximale Dmax est faible et comporte selon reflecta 3.6, ce qui résulte une performance moyenne du scanner. Une densité maximale de 3,6 laisse déduire une étendu de densité de 3,0; ainsi on peut s'attendre à des pertes d'informations des films très clairs, très sombres et très contrastés.

Installation et la mise en marche du scanner MF5000

L'installation de MF5000 ne se différencie pas de tous les autres appareils USB: On installe ne premier le logiciel de scan CyberView, on branche le scanner au courant et par USB 2.0 à l'ordinateur pour l'allumer en fin de compte. Le système d'exploitation affiche l'identification d'un nouveau matériel et il installe automatiquement les drivers nécessairs. Après celà, le scanner est prêt à l'emploi et on n'aura besoin que de démarrer le logiciel de scan. Avant de numériser, on doit attendre un peu jusqu'à ce que la DEL bleue de la façade cesse de clignoter et elle brille continuellement - l'appareil est prêt à l'emploi et la numérisation peut commencer.

L\'envers de MF5000

L'installation et la mise en marche de MF5000 s'effectue sans problème, de manière à ce que les utilisateurs inexpérimentés ne se compliquent pas la vie. S'il y aura des problèmes contre toute attente, on devrait s'assurer qu'aucun autre appareil USB comme une webcam, imprimante n'est branché avec l'ordinateur, ce qui conduirait parfois à des erreurs lors de l'identification du matériel.

En plus, on ne doit brancher le scanner qu'à un port USB, qui se connecte directement à la carte mère de l'ordinateur. La connexion à travers une interface USB - même celle, qui se trouve sur la façade de l'ordinateur - conduit toujours à des problèmes. Branchez le scanner seulement à un port USB à l'envers de l'ordinateur! Si le scanner ne sera pas identifié, on s'aide avec l'essai d'un autre port à l'envers du PC.

Numérisation des diapos encadrées de 35mm avec MF5000

Reflecta MF5000 esr un scanner moyen format conçu et développé spécialement pour de telles pellicules. Cependant, nous débutons avec la numérisation des diapos encadrées de 35mm disponibles dans l'archive de chez chaque photographe de moyen format. Pour la numérisation des diapos encadrées de 35mm, Reflecta MF5000 livre aussi un support film équipé à la fois de quatre diapos. Celles-ci seront insérées par la fente avant dans le support.

La position optimale des diapos sera donnée avec l'aide d'une combinaison de lettres abc sur la façade du support film. Si on a situé les diapos n'importe comment dans le support, cela ne représente aucun problème, car on peut toujours pivoter l'image dans le logiciel de scan dans le scan d'aperçu. Ainsi, On ne risque pas une perte de qualité lors d'une mauvaise exposition. Les cadres diapos doivent avoir une épaisseur maximale de 3,2 mm, ce qui suffit pour toutes les marques courantes et même pour les cadres en verre épais.

Reflecta MF5000 avec support diapo de 35mm

Comme il est déjà évoqué, les supports de 35mm seront insérés latéralement dans l'appareil. Les deux flèches sur les extrêmités gauches et droites du support diapos indiquent déjà qu'il peut être mis en position dans les deux sens. Les rainures au-dessous du support film veille à ce qu'il s'encliquete dans la bonne position c.à.d. exactement devant le capteur.

Ceci est nécessaire, car MF5000 ne dispose pas d'un hublot, avec lequel on pourrait contrôler la position de l'image. Si on voulait numériser une certaine image, on doit bien noter sa position dans le support film et même compter les trous d'index lors de son insertion. Ceci ne pose pas de problème avec plusieurs diapos insérées, qui seront numérisées à tour de rôle.

Si on a positionné la diapo souhaitée devant le capteur, on peut démarrer le scan d'aperçu. On choisi ainsi l'extrait d'image à numériser et on réajuste la résolution et tous les autres paramètres. Si on a réglé le tout selon notre satisfaction, on n'aura besoin que de cliquer sur le bouton Scan dans le logiciel ou d'appuyer sur la touche Scan sur la façade, de manière à ce que le scan sera accompli selon les réglages effectués.

Pour numériser la prochaine image, on doit déplacer manuellement le support diapo vers la position correspondante - Reflecta MF5000 ne dispose pas d'un transport automatique. Maintenant, on exécute encore une fois un scan d'aperçu, on réajuste les réglages et on démarre un scan fein. Un traitement automatique par lots de toutes les diapos du support film comme chez Nikon Super Coolscan 9000 ED n'est pas possible - chaque scan nécessite une intervention de l'utilisateur.

Support diapo

En général, la numérisation des diapos encadrées de 35mm avec MF5000 est une affaire compliquée. Les diapos se laissent certes insérer rapidement, mais leur numérisation s'avère inconfortable, car on ne peut pas voir, quelle diapo se trouve devant le capteur. Pour le positionnement exact, on aura rapidement le chic, après voir numérisé des centaines de diapos.

Si on veut numériser une grande quantité de diapos, on recommande l'achat d'un deuxième support diapo. On peut déjà le positionner, pendant que l'autre support se trouve dans le scanner. Ainsi, on n'est pas obligé à interrompre le flux de travail, après avoir numérisé les diapos du support.

Malgrè MagicTouch, un nettoyage des diapos avant la numérisation serait raisonnable. Moins on doit corriger avec cette function, plus meilleur sera le résultat des images. Car là où une grosse particule de poussière masque un détail d'image, la correction d'égratignure et de poussière ne peut édifier une information image. Cependant, on doit faire attention, à ce que la poussière n'accéde pas l'intérieur du scanner.

Un soufflage simple des diapos du support avec de l'air comprimé purifié améliore le résultat; les particules de poussière peuvent être éliminées avec un pinceau; ceci se déroule plus effectif avec un pinceau antistatique de Kinetronics.

En général, on peut dire que la numérisation des diapos encadrées de 35mm avec reflecta MF5000 fonctionne agréablement et sans problème. Les supports des cadres diapos sont bons et on peut rien faire de mauvais.

La numérisation des diapos encadrées de 35mm avec reflecta MF5000 est similaire à leur numérisation avec le scanner de 35mm Reflecta ProScan 7200. Celui qui posséde un grand archive des diapos de 35mm, il devrait recourir à un scanner de magasin comme Reflecta DigitDia 6000 ou Nikon Super Coolscan 5000ED.

Numérisation des pellicules de 35mm avec reflecta MF5000

Pour numériser des pellicules de 35mm, reflecta MF5000 posséde un support intégrant une pellicule de six images. Il est ainsi insignifiant, s'il s'agit des négatifs ou des positifs, car MF5000 peut traiter les deux. Lors de la numérisation, les négatifs seront automatiquement transformés aux positifs c.à.d des images digitales normales.

Pour insérer une pellicules dans le support, on doit l'ouvrir en premier, de manière à ce qu'on tire vers l'extérieur le verrouillage de façade pour relever la partie avant du support film. Deux glissières de guidage au-dessus et au-dessous de la pellicule aident à son mise au point. Les cloisons de séparation entre les deux images coïncident avec les passerelles des pellicules et veillent à leur positionnement plat dans le support, de sorte à éviter les flous des bordures avec les pellicules bombées.

La pellicule sera fixée seulement après la fermeture du support film. L'insertion des pellicules bombées et roulées peut s'avérer comme une occasion pénible, car on doit essayer à tenir la pellicule avec une main et de fermer le support avec l'autre.

Support des pellicules Support des pellicules

Le maniement des pellicules exige le portage des gants en coton, car le travail à main nue produit des empreintes digitales sur le film, qui se font perceptibles dans les scans.

On doit encore noter la possibilité d'insérer plusieurs pellicules courtes ou des images dans le support. Pour cela on aura besoin de patience et d'une main tranquille, car les films ont la tendance de glisser indépendamment l'un de l'autre lors de la fermeture du support. Le positionnement des pellicules ou des images fonctionne bien avec l'aide d'une pincette spéciale avec des pelles plates, de sorte qu'on peut bien saisir le film. Attention au fait que les pincettes des timbres égratignent les photos!

Si on a déjà mis en position la pellicule, le déroulement restant ne se différencie pas de la numérisation des diapos: On enfile le support film de gauche ou de droite dans MF5000, les rainures au dessous du support veillent également à un positionnement correct du film.

Avec l'image à numériser devant le capteur, on exécute un préscan, on effectue tous les réglages nécessaires et on démarre un scan fein. Sitôt que ceci est effectué, on transporte manuellement le support de film vers l'image suivante et on répéte la démarche jusqu'à ce que toutes les images se trouvent enregistées en forme digitale sur le disque dur du PC. Avec l'aide d'un deuxième support de pellicules, on pourrait nous simplifier le flux de travail, de manière à ce que l'on équipe, pendant que l'autre effectue son boulot dans MF5000.

Comme la numérisation des diapos encadrées de 35mm, le mode par lots pour la numérisation des bandes négatives n'est pas disponible, c.à.d. que le scanner ne peut pas numériser automatiquement d'affilée toutes les images d'une pellicule. On devrait plutôt numériser une image et pousser manuellement le support des pellicules à la position suivante. Ceci est certes lent et laborieux mais courant chez la plupart des scanners de film.

Un nettoyage des pellicules comme celui des diapos est également recommandable, on conseillerait ainsi l'utilisation des bombes anti-poussière et une brosse antistatique.

Même la numérisation des pellicules fonctionne simplement avec reflecta MF5000, tant qu'on ne traite pas une grande quantité.

Celui qui numériser des centaines ou des milliers des négatifs, on lui conseille l'utilisation d'un scanner avec une insertion automatique comme Reflecta RPS 7200 Professional ou Nikon Coolscan 5 ED. Un tel scanner recueille automatiquement une pellicule pour numériser d'enfilée toutes les images.

Numérisation des moyens formats avec reflecta MF5000

Le schéma ci-dessus de la numérisation d'un film de 35mm est reconnu déjà des autres scanners de film reflecta. Enfin, nous atteignons maintenant la grande nouveauté de MF5000: La numérisation des moyens formats. Ceci représente la spécialité de MF5000 ou la cause principale pour l'achat de l'appareil vis à vis des scanners de film à 35mm de bon marché.

reflecta MF5000 avec support moyen format

Le support moyen format inclu nous rapelle fonctionnellement à son pendant de Nikon Super Coolscan 9000 ED: Sur les deux côtés longs de la pellicule se trouvent deux clapets étroits et caoutchoutés pour la fixation du film. L'un des deux clapets se laissent déplacer vers la transversale de la pellicule, de sorte qu'on peut le serrer après sa fermeture en tirant le clapet mobile vers l'extérieur. Après ceci, on saisit le clapet pour le fixer dans cette position en activant une glissière de verrouillage. Ainsi, le film reste séré malgré une courbure prononcée. Mais le support film de reflecta MF5000 n'atteint pas la qualité mécanique de celui de Nikon.

Support moyen format

Le support moyen format offre une zone de numérisation d'une longueur de 11,8 cm de. En conséquence, on peut inséré deux images correspondantes en formats 4,5x6 et 6x6 ou seulement une image dans le format 6x7, 6x8, 6x9 et 6x12. Pendant que Nikon LS-9000 ED ne numérise que les moyens formats jusqu'à 6x9, reflecta MF5000 peut aussi traité tous les moyens formats jusqu'à 6x12; Il y a un grand avantage et ceci représente une bonne nouvelle pour plusieurs photographes panoramiques. Pour des formats encore plus grands p.ex. 6x17, 6x18 ou des pellicules avec 3 images 6x6, on ne peut prendre en considération qu'un scanner à plat ou le grand Hasselblad Flextight X1.

Support moyen format en détail

Comme il est le cas chez les deux supports de 35mm du MF5000, le positionnement correct du film dans le support moyen format s'effectue avec les lettres abc. Un autre alignement se déroule aussi avec le logiciel de scan.

Il vaut aussi de même pour le maniemant des films moyens formats, le portage des gants en coton est immédiatement conseillé exactement comme le nettoyage des films avant la numérisation avec de l'air comprimé et une brosse antistatique.

Verrouillage support moyen format

Si on a déjà chargé le support moyen format, on l'insére dans la façade du scanner. Contrairement aux supports de 35mm, il n'y a pas ici des positions différentes - on enfile le support dans le scanner jusqu'à l'encliquetage et on fait un préscan; on verra ainsi le contenu complet du support film dans toute sa longueur comme aperçu dans le logiciel de scan. On pourrait ici enfiler un ou plusieurs cadres et déterminer la partie à numériser.

La numérisation des films moyens formats avec MF5000 présente une occasion facile. Surtout qu'on pourrait voir le contenu complet du film dans un préscan et qu'on n'est pas obligé à chercher la position exacte comme chez les supports de 35mm, facilite le flux de travail. Ainsi, la source d'erreurs sera éliminée: Lors de la numérisation moyen format avec reflecta MF5000, on évite le fait de ne pas saisir l'extrait d'image souhaité à cause d'une mauvaise sélection de format dans le logiciel de scan ou un mal positionnement dans le support.

Même la numérisation des moyens formats peut être faciliter avec un deuxième support moyen format, de sorte qu'on équipe ceci pendant que l'autre se trouve dans le scanner.

Reflecta MF5000 s'approprie très bien pour la numérisation des formats moyens jusqu'à 6x12 cm. Pendant que la mise en position du film dans le support moyen format est sophistiquée, la numérisation correspondante fonctionne exactement comme chez les formats de 35mm.

Quelles sont les limites de reflecta MF5000? En premier, la grandeur de film maximale s'èlève à 6x12 cm; Les images panoramiques et les grandes pellicules ne peuvent pas être traités avec MF5000. Secundo, les formats moyens formats doivent être sans cadres c.à.d. on doit enlever les cadres diapos et les passes-partout avant la numérisation.

Numérisation des moyens formats avec le support optionnel de 22cm

Support de film Reflecta MF5000

Un deuxième support moyen format supplémentaire est disponible pour MF5000. Ceci peut comprendre des pellicules avec une longueur de 22cm et sa zone de numérisation maximale se situe à 5,7x14cm.

Aperçu en détail du support moyen format 22cm pour reflecta MF5000

Ceci a l'avantage qu'on peut mettre en position deux images 6x7cm et on ne doit pas couper les pellicules à 3 images 6x6cm. La pellicules doit être seulement pivotée à 180° après le premier scan. Un autre avantage est la zone de scan maximale de 5,7 x 14 cm, de manière à ce que les images panoramiques de moyen format peuvent être numérisées jusqu'à une longueur de 14cm.

En plus, les étriers de fixation de cet adaptateur sont munis avec des aimants. Ceux-ci se laissent bien reconnaitre à l'envers du support film. Ainsi, on évite lors d'une utilisation fréquente l'usure des étriers de fixation. Comme un support moyen format standard, cet support optionnel est équipé avec un élément amovible pour serrer le film. Par la glissière de verrouillage, la plate-forme se laisse fixer. Dans notre boutique en ligne, le support de film moyen format 22cm est disponible pour les pellicules moyen format jusqu'à 22cm.

Le logiciel livré de reflecta MF5000

Reflecta MF5000 sera livré comme tous les scanners de la firme de Rotenburg avec son propre logiciel de scan CyberView disponible dans la version X5 lors de notre test. CyberView offre les fonctions de base pour le maniement du scanner et pour les réglages des images. Le dernier cependant dans une étendu limitée, Car l'utilisateur ne bénéficie que des outils suivants variations, équilibrage couleurs ainsi que courbes et plans:

CyberView X5

Avec l'aide des variations, on peut régler la coloration et la luminosité par les images d'aperçu. L'équilibrage couleurs dispose de trois régulateurs de couleurs (RVB), un régulateur de luminosité, de contraste et de saturation. Avec l'outil courbes et plans, on peut manier les courbes de gradation et les valeurs tonales. Malheureusement, le réglage des trois outils est imprécis et les autres outils comme la correction sélective de couleurs ne sont pas disponibles.

La spécifité nerveuse du logiciel doit être évoqué: L'extrait d'image réglé dans le préscan avec un cadre ne sera pas respecté dans le scan principal. Chez tous les scans faits, l'extrait d'image réel sera déporté, de manière à ce que le cadre de scan manque dans une partie de l'image et il est totalement saisi dans l'autre. D'après cela, on doit toujours agrandir le cadre de scan ou couper l'image ultérieurement avec un logiciel de traitement d'image.

Reflecta MF-5000 dispose optionnellement en kit du logiciel de scan professionnel SilverFast Ai Studio du fabricant allemand Lasersoft Imaging. SilverFast Ai Studio a le grand avantage de permettre un calibrage de couleurs avec la cible IT-8. Ceci résulte une amélioration considérable de la qualité d'image. Même sans calibrage IT-8, on atteint une bonne qualité d'image grâce aux algorithmes de traitement d'image et aux plusieurs réglages professionnels. Pour plus d'informationis sur SilverFast, consultez notre page FAQ SilverFast. Des informations sur le calibrage d'un scanner seront disponibles sur notre page calibrage scanner.

La qualité d'image de reflecta MF5000

Nous atteignons maintenant l'un des points importants de ce bulletin test: Comment s'avère la qualité d'image du premier scanner moyen format de reflecta MF5000? Est-elle suffisante pour les moyens formats de haute qualité, peut-elle s'approcher de celle de Nikon LS-9000?

Pour répondre à cette question, nous observons en premier la résolution atteinte. Le fabricant donne une résolution optique maximale de 3200 ppi. Celle-ci produit chez un scan de 35mm en format complet un fichier d'image de 4535 x 3024 pixels. On obtient d'un scan de 35mm un fichier avec 13,7 mégapixels. Si on numérise un moyen format 6x6 avec une résolution élevée de 3200 ppi, l'image digitale résultante comporte 6930 x 6930 pixels. Un scan moyen format 6x6 résulte un fichier de 48 mégapixels.

Ces valeurs sonnent bien. Mais comment serait la résolution effective dépendante de plusieurs facteurs que les nombres des points d'image saisissables par le capteur CCD du scanner, nous le testerons dans un test de résolution avec le diagramme USAF-1951 (voir en plus notre page résolution):

Un test de résolution résulte chez Reflecta MF5000 une résolution effective de 3050 dpi.

Chez un scan avec 3200ppi, les lignes horizontales de l'élément 6.1 et les lignes verticales de l'élément 5.6 se laissent différencier. Ceci résulte une résolution moyenne de 3050 ppi c.à.d 95% de la résolution nominale. 95% de la résolution nominale de 3200 ppi représente une valeur bien élevée, car la plupart des scanners n'atteignent que la moitié de la citée par le fabricant. Ce que signifie cela dans la pratique?

Observons maintenant le nombre des pixels résultants de la résolution effective: Un scan de 35mm numérisé avec une résolution effective de 3200 ppi et abaissé à 3050 ppi comporte encore 4300 x 2900 pixels, on obtient ainsi une image de 12,5 mégapixels avec une grandeur de fichier de 36 Mo en format TIF. Cela représente une bonne valeur située dans des bons appareils photo numérique. Les imprimés de haute qualité jusqu'à DIN A3 sont réalisables sans problème.

Comme concurrent potentiel de Nikon Super Coolscan 9000 ED, reflecta MF5000 doit être comparé vis à vis de ce dernier: Ceci fournit une résolution effective de 3900 ppi (de 4000 ppi donnés par le fabricant), ce qui résulte un fichier d'image avec 20 mégapixels chez un scan de 35mm en format complet (5528 x 3685 pixels). La dimension du fichier résultant s'élève à 58 Mo en format TIF, ce qui laisse réaliser des imprimées de haute qualité jusqu'à DIN A2. Ainsi, le scanner Nikon se situe au-dessus de MF5000 et surpasse même les appareils photo numérique actuels.

La différence des deux appareils sera encore plus significative, si on compare les valeurs des scans moyens formats: Un scan 3200-ppi d'un moyen format 6x6 avec MF5000 abaissé vers une résolution effective de 3050 ppi résulte un fichier d'image de 6600 x 6600 pixels c.à.d 43,5 mégapixels. Un tel fichier TIF comporte un fichier de 130 Mo et peut être agrandi jusqu'à 100 x 100 cm avec une bonne qualité. Un scan avec Nikon Super Coolscan 9000 ED de 4000 ppi abaissés à une résolution effective de 3900 ppi résulte chez un moyen format 6x6 un fichier avec 8445 x 8445 pixels c.à.d. une image avec 71,3 mégapixels et une grandeur de fichier de 204 Mo. Ainsi, un agrandissement vers 140 x 140 cm est possible.

Malgré cette grande différence, reflecta MF5000 atteint une bonne résolution, de manière à ce que les grandeurs de fichiers résultantes suffisent pour la plupart des domaines d'application. Les valeurs de résolution des scanners à plat et même des appareils de haute qualité surpassent celle de MF5000.

Celui qui envisage pour la numérisation des moyens formats d'utiliser un scanner à plat avec une unité de transparence bon marché au lieu de Nikon Super Coolscan 9000 ED ou Hasselblad Flextight, il s'intéresserait de savoir la différence entre MF5000 et un tel appareil. Pour cela on a choisi un scanner plus cher comme Epson Perfection V750 Pro:

Celui-ci fournit selon le fabricant une résolution de 6400 ppi - notre test a cependant révélé une résolution effective de seulement 2300 ppi. Un scan de 35mm (3,6 x 2,4 cm) avec cette résolution résulte une image digitale avec 3260 x 2173 pixels c.à.d. de seulement 7 mégapixels et une grandeur de fichier de 20,3 Mo en format TIF. Les imprimés d'une bonne qualité sont possibles jusqu'à DIN A4. On se rappelle: Un scan de 35mm avec reflecta MF5000 peut être imprimé en bonne qualité jusqu'à DIN A3.

En conséquence, la comparaison chez les scans moyens formats s'annule: Un scan avec une résolution effective abaissé à 2300 ppi des diapos 6x6 des négatifs avec Epson V750 Pro fournissent un fichier d'image de 4980 x 4980 pixels (24,8 mégapixels), ce qui correspond à une grandeur de fichier de 71 Mo. Un tel scan peut être imprimé en bonne qualité jusqu'à 60 x 60 cm - plus faible que celle résultante de 100 x 100 cm avec reflecta MF5000. Car Epson Perfection V750 Pro est l'un des meilleurs scanners à plat sur le marché, on peut recapituler:

En ce qui concerne la résolution, reflecta MF5000 bat chaque scanner à plat avec unité de transparence et obtient ainsi une recommandation claire pour la numérisation des moyens formats.

En ce qui concerne l'étendu de densité, MF5000 se situe au milieu du classement. Les dessins avec des zones très claires et très sombres seront saisies d'une façon similaire par le scanner film de 35mm de reflecta. MF5000 ne peut se rapprocher de la performance de Nikon Super Coolscan 9000 ED, mais il surpasse ici le scanner à plat de haute qualité Epson Perfection V750 Photo.

Comparaison ICE - MagichTouch

La correction d'égratignure et de poussière MagicTouch fournit de bons résultats. Malheureusement, on doit retenir, que l'une ou l'autre particule de poussière n'ont pas été identifiés. Ainsi il en résultait des perturbations d'image comme dans le câble caténaire.

L'image montre un extrait d'un scan d'une diapo 6x6; il s'agit ici de l'opéra national vienois, dans lequel se trouve un autre extrait d'image marqué en rouge, qui sera agrandi à 100% après un clic sur l'imagette pour déduire l'effet évoqué. La présentation commute toutes les 3 secondes entre un scan avec reflecta MF5000 et un autre avec Nikon Super Coolscan 9000 ED. Pour cela, on a extrapolé le scan 3200-ppi de MF5000 vers 4000 ppi, de sorte qu'on peut comparer directement les deux scans dans les mêmes dimensions.

MagichTouch vs ICE

Comme vous verrez, les caténaires illustrées du tram restent conservées dans le scan de Nikon. Contrairement au scan avec reflecta MF5000, vous obtenez plus ou moins des perturbations visibles: Les petites parties du câble seront éliminées comme si elles étaient découpées. Dans ce cas, il n'y aura pas ici de courant et même le tram ne circulerait pas...

De telles erreurs n'apparaissent que rarement et seulement dans les détails feins des images contrastées, ce qui rend la fonction utile. La fonction ICE du scanner Nikon fournit des meilleurs résultats. En outre, on remarque dans cette image de comparaison une acuité élevée du scan avec Nikon Super Coolscan 9000 ED.

Qualité d'image avec SilverFast Ai Studio

Après la commercialisation de reflecta MF-5000, il durait six mois jusqu'à ce que le logiciel correspondant SilverFast arrivait sur le marché. Un scanner moyen format comme reflecta MF-5000 hurle formellement à la mise à disposition d'un logiciel de scan professionnel, qui est disponible dans la version 8 de SilverFast Ai Studio.

Le logiciel de scan CyberView inclu dans le volume de livraison de reflecta MF5000, facilite au utlisateur certes l'édification rapide et intuitive du premier scan, mais les réglages du logiciel sont extrêmement modeste. Les outils disponibles variations, comparaison couleurs et courbes et plans, mais le régulateur ne permet que des réglages imprécis dans l'image.

Les réglages professionnels et plus nuancés peuvent être effectués avec le logiciel de scan SilverFast Ai Studio de Lasersoft Imaging. L'étendu des réglages et des filtres est grande que SilverFast peut faire concurrence à tout autre programme de traitement d'image. SilverFast Ai Studio ne se caractérise pas avec plusieurs régulateurs et tableaux de commande pour l'amélioration de l'image, mais il posséde des meilleurs algorithmes de traitement d'image sophistiqués. Dans ce cas, on peut déduire l'expérience de plusieurs années du fabricant Lasersoft Imaging dans le domaine de numérisation. SilverFast Ai Studio fournit ainsi des meilleures images digitales, car les données brutes du scanner seront bien traitées.

La différence entre les scans avec SilverFast Ai Studio et le logiciel CyberView-S sera immédiatement ressentie même si on active quelques options d'optimisation d'image dans SilverFast. La différence sera aussi marquante, si on effectue un calibrage couleurs IT-8 avec le logiciel de scan SilverFast. On aura ici besoin d'une cible IT-8 disponible pour les différentes pellicules (Kodak, Fuji, Kodachrome). Lors du calibrage IT-8, les erreurs couleurs du scanner seront compensées et enregistrées dans un profil ICC. On obtient comme résultat des scans à couleurs fidèles nécessitant moins de traitement ultérieur.

Le calibrage couleurs IT-8 est utilisable pour les positives. Pour atteindre de bons résultats même avec les films négatifs, SilverFast Ai Studio offre un dialogue NegaFix, dans lequel on peut choisir un profil de film pour le type de film à numériser, de sorte qu'on obtient des meilleures couleurs chez les scans négatifs. Plus d'informations sur ce sujet, vous les trouverez dans notre page FAQ SilverFast.

Si on analyse les scans dans les zones sombres et claires, on reconnait également, que SilverFast forunit des meilleurs résultats que CyberView, surtout si on active la fonction Multi-Exposure. Au cours de cela, le modèle de scan sera exploré deux fois avec des expositions différentes et une image optimale en sera calculée.

La meilleure démarche est de démontrer l'amélioration de la qualité avec SilverFast à partir des exemples. On a numérisé une diapo et une négative moyen format en premier avec le logiciel propre de reflecta CyberView et secundo avec SilverFast Ai Studio 8.

Scan négatif avec CyberView et avec SilverFast Scan de diapo avec CyberView et avec SilverFast

Pour afficher objectivement la différence de qualité, on a rennoncé aux corrections manuelles comme le réajustement de la valeur tonale etc. Seulement dans CyberView, on a activé les corrections automatiques préréglées comme "Auto-Balance" et "AutoColor" lors de la numérisation des négatifs pour obtenir une image utilisable. Pour l'illustration, on montre cependant une image corrigée. Si on clique sur l'une des images, une fenêtre s'ouvre, dans laquelle la présentation commute entre les différents scans. Il sera clair, que les scans non réglés avec SilverFast produisent des couleurs plus naturelles et plus vivantes qui correspondent au film original.

En conclusion, on retient que reflecta MF-5000 produit des meilleurs résultats d'image avec SilverFast Ai Studio qu'avec le logiciel de scan CyberView. Pour un scanner moyen format de grande qualité comme MF-5000, nous recommandons le logiciel de scan professionnel SilverFast Ai Studio.

Dans notre boutique en ligne, nous offrons Reflecta MF-5000 même en kit avec SilverFast Ai Studio ainsi que qu'avec les différentes combinaisons de cibles.

Vitesse de scan de reflecta MF5000

Pour déterminer les temps de scan, le scanner a été branché par USB 2.0 à un PC avec un processeur Core i3-860 et une mémoire de 4GB. Les résultats de mesure sont indiqués dans le tableau suivant:

Processus Durée sans MagicTouch Durée avec MagicTouch
Aperçu 35mm 320 ppi 0:15 min -
Scan positifs 35mm avec 1600 ppi 0:34 min 0:38 min
Scan positifs 35mm avec 3200 ppi 0:53 min 1:20 min
Scan négatifs avec 1600 ppi 0:35 min 0:40 min
Scan négatifs avec 3200 ppi 0:55 min 1:22 min
Aperçu moyen format (mf) 320 ppi 0:39 min -
Scan positifs 6x6 mf avec 1600 ppi 1:20 min 1:33 min
Scan positifs 6x6 mf avec 3200 ppi 3:26 min 4:19 min
Scan négatifs 6x6 mf avec 1600 ppi 1:30 min 1:52 min
Scan négatifs 6x6 mf avec 3200 ppi 3:35 min 4:26 min

On remarque que reflecta MF5000 est un scanner rapide. Un scan de 35mm avec une résolution élevée et une correction d'égratignure et de poussière activée se produit dans seulement 01:20 minutes, qui est une très bonne valeur. Même chez les scans de moyen format, la vitesse de MF5000 reste convaincante: Un temps de 04:19 minutes pour un scan d'une diapo 6x6 avec une résolution élevée avec MagicTouch se laisse justement battre par Nikon Super Coolscan 9000 ED.

Ce qui est frappant est le fait que les temps des négatifs et des positifs ne se différencient pas. Chez les anciennes générations des scanners de film, il y a eu des différences temporelles considérables, car la calculation de la masque des négatifs orange-marron exige du processeur une très grande performance. On remarque aussi, que la durée de scan avec la correction automatique d'égratignure et de poussière ne s'agrandit pas.

Reflecta MF5000 est un scanner très rapide dans le domaine de 35mm et de moyen format. Les temps courts entre les scans peuvent être utilisés pour charger un deuxième support film, pour le traitement ou le marquage d'image.

Garantie

Reflecta réduit la garantie de MF-5000 jusqu'à 8000 scans. Ceci peut être un scan d'index, un pré-scan ou un scan principal. Si vous sélectionnez pour le scan principal l'option d'exposition multiple (Multi-Exposure) dans le logiciel de numérisation, ainsi l'image insérée sera balayée deux fois et le compteur de balayage se double aussi. Le même s'applique sur les scans multiples.

Résumé, bilan

En conclusion, on peut dire que reflecta MF5000 est un bon scanner. En ce qui concerne le prix, qui se situe entre celui des scanners à plat de grande qualité et celui des moyens formats haut de gamme, MF5000 fournit aussi une qualité d'image correspondante à ce classement. Finalement, on trouve entre Nikon Super Coolscan 9000 ED et Hasselblad Flextight un autre scanner de film traitant même les moyens formats. Cette nouveauté a été attendue par beaucoup de gens, qui peuvent maintenant en profiter.


Le Reflecta MF5000 et les supports film pour scanners Reflecta sont immédiatment livrables de notre boutqie en ligne.

La qualité d'image est bonne, la résolution suffit pour la plupart des applications et la fonction MagicTouch fournit un bon service en exception de quelques faux pats avec la correction d'égratignure et de poussière. Le maniement est simple mais pas aussi confortable à cause de l'abscence du transport automatique du film - l'intervention manuelle après chaque scan est nécessaire.

Nous pouvons ainsi conseiller reflecta MF5000 pour chacun, qui n'est pas satisfait de la qualité d'image d'un scanner à plat, qui n'a pas les moyens pour acquérir un Nikon Super Coolscan 9000 ED ou un Hasselblad ou qui n'aura pas besoin d'une qualité d'image formidable supérieure à celle de MF5000. Pour celui-ci, Reflecta MF5000 représente ainsi l'appareil correspondant.

Celui qui exploite le scanner moyen format reflecta MF-5000 avec le logiciel de scan professionnel SilverFast Ai au lieu du logiciel standard, tire une bonne qualité d'image grâce à un calibrage couleurs IT-8, aux algorithmes de traitement d'image sophistiqués et aux réglages professionnaux.

Retour vers la table de matiére scanneurs de filmes-comptes rendus des tests

High-End Scan-Service